Publications sur l'art des Premières Nations



Carl Beam : La poétique d'être
Sous la direction de Greg Hill
Textes: Greg Hill, Gerald McMaster, Virginia Eichhorn, Alan Corbiere, Crystal Migwans et Ann Beam

 
carlbeam.gifspacerDès les années 1970, Carl Beam (1943–2005) s’est imposé comme l’un des chefs de file d’un nouveau discours artistique affirmé qui contestait la tendance de l’époque à marginaliser l’art contemporain autochtone. Cette publication, qui rassemble une bonne cinquantaine des œuvres les plus remarquables de Beam, couvre toute sa carrière depuis les années soixante-dix jusqu’à la fin de sa production au début des années 2000. Elle met en lumière ses recherches sur les aspects métaphysiques des cultures occidentale et autochtone, tout en imposant avec vigueur la présence physique de toutes ses créations – tangible dans ses peintures monumentales, ses constructions et ses céramiques, ainsi que dans ses bandes vidéo.

Musée des beaux-arts du Canada (10/2010) 200 pp ill. coul. 25 x 20 cm souple 9780-88884-877-2  $50.00







Décolonisez-moi

Heather Igloliorte, Brenda L. Croft et Steve Loft

decolonize.gifspacerSix artistes autochtones contemporains remettent en question la longue histoire de la colonisation au Canada et y jettent une lumière audacieuse et nouvelle. L'œuvre des artistes explore les défis et les résultats de la colonisation et de la décolonisation tout en mettant au grand jour les conséquences qu'ont eu ces phénomènes sur les identités autochtones et colonisatrices au Canada, tant au niveau individuel que collectif. Quoique axée sur l'histoire canadienne, l'exposition s'insère dans la montée d'un mouvement international d'anticolonialisme ainsi que dans un dialogue continu entre artistes et peuples autochtones de partout dans le monde. Trois essais sont accompagnés de textes d’artistes chacun traduit dans sa langue respective, notamment le Mi’kmaq, le Cree, le Gwi’chin, le Likwila et l’Inuttitut. Les artistes participants sont : Sonny Assu, Jordan Bennett, Cheryl L’Hirondelle, Nigit’stil Norbert, Barry Pottle, and Bear Witness. En français et anglais.

La Galerie d'art d'Otawa / The Robert McLaughlin Gallery (09/2012)  160 pp 60 ill. coul. 9 x 6.25 po souple  978-1-894906-43-2  $30.00





intheflesh.gifspacerEn chair et en os : Lance Belanger, Dana Claxton, Brad Isaacs, Meryl McMaster 
Ariel Smith et Ola Wlusek

Quatre artistes d’origine aborigène examinent les relations hiérarchiques entre humains et animaux dans un contexte culturel et muséal. Ils étudient également la politique coloniale, ainsi que les questions de genre dans le cadre notre l’emprise sur le monde naturel. La rédactrice invitée Ariel Smith souligne, « Grâce à En chair et en os, la Galerie d’art d’Ottawa participe à l’indigénisation de galeries à l’échelle de la ville avec l’événement Sakahàn : art indigène international du Musée des beaux-arts du Canada. Ce processus ne se déroule pas dans un vide : réfléchissons à comment ces actes de revendication de territoire répondent à la fois à la politique courante et historique de la souveraineté culturelle autochtone ». En français et anglais.

La Galerie d’art d’Ottawa (12/2013) 83 pp 40 ill. 8.5 x 6 po souple  9781894906463   $15.00






Daphne Odjig
Bonnie Devine, Duke Redbird et Robert Houle

odjig.gifspacerAu nombre des grands artistes du Canada, on doit sûrement faire figurer les artistes algonquiens. Cette iconographie ancienne a suscité une prise de conscience collective au début des années 1950 lors de la découverte des pétroglyphes en Ontario. Dans les années 1960, lorsque Daphne Odjig et Norval Morrisseau ont choisi d'exécuter des peintures illustrant les légendes algonquiennes, ils ont été aussitôt salués comme les héritiers de cette ancienne lignée. Pendant que Morrisseau a rarement dévié du style qu'il avait lancé dans les années 1960, Odjig a développé un langage pictural expérimental axé sur la narration et la forme graphique, un mode d'expression entièrement personnel et unique dans l'art canadien. Les dessins et peintures présentés dans cette publication représentent quarante-quatre ans de la production artistique de Daphne Odjig. On y retrouve des exemples de ses peintures de légendes, de murales historiques, d'œuvres érotiques, d'abstractions et de paysages. Ces œuvres retracent le caractère expérimental de l'artiste à ses débuts jusqu'à sa période de maturité où celle-ci fait preuve d'une grande maîtrise de plusieurs techniques. En 2007 Daphne Odjig a été récipiendaire du prix du Gouveneur-général dans les arts visuels.

Musée des beaux-arts du Canada (2007) 144 pp ill. coul. 28 x 20 cm souple 978-0-88884-841-3  $25.00






Daphne Odjig : Quatre décennies de gravures

Jann LM Bailey et Morgan Wood

odjigfrbr.gifspacerPremière monographie en français dédiée aux gravures de cette artiste amérindienne exceptionnelle. Cette publication accompagne l'exposition de Odjig qui a fait le tour du Canada. Les essais et les maintes planches couleurs nous permettent de célébrer l'héritage culturel amérindien à travers l'œuvre de Odjig. Née en 1919, Daphne Odjig doit quitter l'école à un jeune âge suite à une maladie. Durant sa convaléscence, elle découvre et développe ses abilités artistiques. Dans les années 1970, Odjig et son mari ouvrent le 'Odjig Indian Prints of Canada', lieu tremplin pour des artistes tels Alex Janvier et Norval Morisseau. Âgée de 87 ans, l'artiste est toujours prolifique. Wood explore la vie et le travail de Odjig ainsi que son rôle dans l'avancement de l'art et des artistes des Premières nations. Bailey discute le développement de la collection de gravures de l'artiste par la Kamloops Art Gallery.

Kamloops Art Gallery (05/2006) 64 pp 24 ill. coul. 25 x 20 cm rigide 1-895497-62-  $34.95






Hymne : Points de vue sur la terre de nos aïeux
Ryan Rice

anthemehymne.gifspacerSept artistes de milieux culturels divers et de régions géographiques différentes se réunissant en chorale hétérogène pour donner leurs réponses à la provocante question du sens de l'appartenance au Canada. En français et anglais.

Carelton University Art Gallery (02/2008) 64 pp col. ill. 22 x 15 cm  rigide 978-0-7709-0519-4  $25.00











Nadia Myre : Encounters
Sandra Dyck, Amanda Jane Graham, Édith-Anne Pageot et Colette Tougas

nadiamyre.gifspacerArtiste multidisciplinaire, Nadia Myre (Anishinaabe) vit et travaille à Montréal. Ses sculptures, peintures, vidéos et écrits abordent les thèmes récurrents de l’amour, du désir, du langage, et de la perte de l’identité. Une sélection récente des expositions auquel Myre a participé comprend : A fleur de peau, Musée d’art contemporain des Laurentides ; The Scar Project, Urban Shaman, Winnipeg, MB ; et Au fil de mes jours, Musée National des beaux-arts du Québec. Cette première monographie sur l’œuvre de Nadia Myre est publiée avec les Éditions Art Mûr. En français et anglais.

Galerie d'art de l'Université Carleton (04/2011)  96pp 30 ill. coul. 26.5 x 24.5 cm souple   978-2-92324-304-7  $45.00 (36 euros)







Ron Noganosh: It Takes Time

Tom Hill & Lucy R. Lippard

noganoshbr.gifspacerIt Takes Time est la première exposition qui pose un regard analytique et critique sur l'évolution d'une pratique artistique depuis vingt ans. Le travail de Ron Noganosh aborde les multiples enjeux auxquels font face les communautés autochtones : environnement, ressources naturelles, territoire, culture, langue et autonomie. Son emploi d'objets trouvés dans les assemblages et des installations est particulier car les niveaux implicites de sens, d'histoire et de mémoire imbriqués dans les objets rejetés possèdent une signification spéciale pour une peuple qui ont subi que leur part de traitement similaire. En Français et Anglais.

La Galerie d'art d'Ottawa (2001) 80 pp 21 ill. (14 col.) 48 x 15 cm rigide 1-895108-65-9   $25.00







Sakahàn : art indigène international
Sous la direction de Greg Hill, Candice Hopkins et Christine Lalonde
 
sakahanFR.jpgspacerIntitulée Sakahàn, qui veut dire « faire du feu » en langue algonquine, ce catalogue d’exposition documente la plus vaste exposition consacrée à l’art indigène actuel jamais organisée, avec un survol regroupant quelque 150 oeuvres de 75 artistes issus de communautés autochtones d’Amérique, d’Europe et d’Asie, conjuguant le passé au présent. Cet évènement exceptionnel rassemble des oeuvres de plus d’une vingtaine d’artistes canadiens de communautés autochtones diverses, ainsi que celles d’artistes issus des peuples sami de Finlande, guarani du Brésil, navajo des États-Unis, aborigène d’Australie et maori de Nouvelle-Zélande, ainu du Japon ou inuit du Groenland. À mille lieues des clichés souvent entretenus sur l’art autochtone, plusieurs de ces oeuvres remettent en question de manière fortement contemporaine des enjeux actuels, à l’aide de démarches esthétiques aussi diverses que la peinture, la photographie, l’installation, la performance et la vidéo. Contributions de Albert Dumont, Abraham Cruzvillegas, Annapurna Garimella, Linda Grussani, Catalina Lozano, Ngahiraka Mason, Jimena Mendoza, Jimmy Manning, Jolene Rickard, Irene Snarby, Gerald Vizenor, et Yuh-Yao Wan.

Musée des beaux-arts du Canada (05/2013) 288 pp 250 ill. coul. 24 x 20 cm souple  978-0-88884-913-7  $39.95






Tellement Iroquois

Ryan Rice et al

iroquoisbr.gifspacerEnglobant plus de seize collectivités, deux pays et de nombreux centres urbains, la Confédération iroquoise se distingue toujours comme six nations unies par une même idéologie. Cette publication d’une exposition collective fait valoir le dynamisme de la créativité iroquoienne actuelle et traditionnelle, et propose des œuvres ancrées dans les valeurs culturelles et esthétiques dont est imprégnée l'infrastructure sociopolitique, spirituelle et économique de cette société. Avec la participation d’une vingtaine d’artistes, notamment Shelley Niro, Greg Staats et Jeff Thomas. En français, en anglais et an mohawk.

La Galerie d’art d’Ottawa (09/2008)  140 pp 32 col. ill. 20 x 25 cm rigide 978-1-894906-29-6  $30.00