ABC Livres d'art Canada

Musée des beaux-arts du Canada

Les publications en anglais sont présentées séparément

National Gallery of Canada




Musée des beaux-arts du Canada



L’art au Canada
Marc Mayer


lartaucanada.jpgspacerPublié pour coïncider avec les célébrations du 150e anniversaire du Canada, et avec l’ouverture des nouvelles salles d’art canadien et autochtone, ce catalogue entraîne les lecteurs dans un voyage remarquable au fil des histoires, des thématiques et des univers qui sont à la base de notre héritage culturel. Chacune des cent cinquante œuvres, de tous les médias et crées depuis des temps immémoriaux jusqu’à nos jours, est présentée avec une planche couleur. L’assemblage remarkable d’œuvres de styles et d’époques différents témoigne de la singularité de notre histoire : le nord magnétique, les paysages inhabités, la place des artistes canadiens à l’étranger et l’émergence de l’art inuit. Une nouvelle approche de l’histoire de l’art visuel autochtone est au cœur de la présentation. Des spectaculaires objets anciens créés par des artistes autochtones dialoguent avec celles de colons canadiens et, parfois, elles expriment une démarche autochtone distincte. Marc Mayer est le directeur du Musée des beaux-arts du Canada.

Musée des beaux-arts du Canada (06/2017) 200 pp 150 ill. coul. 29 x 23 cm rigide   9780888849830   30,00 $









La photographie au Canada 1960-2000

Andrea Kunard

canphotoF.jpgspacerCe volume, le cinquième et dernier dans la série dédiée à la collection photographique du Musée des beaux-arts du Canada, documente l’émergence du médium comme une discipline artistique reconnue. La collection photographique du Musée est unique au pays et au monde. Sa création et sa croissance reflètent l’énorme développement de la pratique, la collection, et l’exposition de la photographie durant la dernière moitié du 20e siècle. Avant ce temps les institutions gouvernementales, les établissements commerciaux, ainsi que les professions médicales et journalistiques l’ont chéri pour sa valeur documentaire. Les photographies ont été, donc, ignorées par les institutions artistiques majeures. Cela a changé dans les années 1960 lorsque toutes les disciplines artistiques sont devenues plus dynamiques. La photographie en particulier contestait les idées reçues sur l’art, l’identité, la sexualité et la communauté. Dans l’urgence du temps, des grandes institutions se sont radicalement transformées afin d’accueillir ces nouveaux mouvements et tendances. Les artistes présentés incluent ceux et celles qui ont instigué les changements dans les années 60 et 70, ainsi que des artistes plus contemporains qui continuent de repousser les frontières de la définition du médium. Avec des œuvres de Raymonde April, Serge Tousignant, Michel Campeau, Gabor Szilasi, Clara Gutsche ainsi que les collectifs d’époque telle que Photo Cell et le Groupe d’action photographique. Des dizaines de planches sont accompagnées des descriptions individuelles et un texte original.

À propos de l’Institut canadien de la photographie.
Le Musée des beaux-arts du Canada collectionne les photographies depuis des décennies, premièrement sous les auspices de l’Office national du film fondé en 1939, puis en suite par le Musée canadien de la photographie contemporaine fondé en 1985. Les deux collections ont été depuis intégrées dans la collection principale du Musée. En 2015 Le Musée des beaux-arts du Canada a établi l’Institut canadien de la photographie (ICP), un centre de recherche dédié à l’histoire, l’évolution et l’avenir de la photographie. Bâti sur la fondation de la collection du Musée de plus de 50 000 photographies et 146 000 négatifs (et augmentée par les dons privés) le ICP hébergera une des collections les plus compréhensives de photographies du monde, ainsi représentant l’histoire entière du médium.

L'Institut canadien de la photographie du Musée des beaux-arts du Canada (02/2017) 200 pp ill. coul/nb 26.5 x 20 cm souple   9780888849496   49,00 $





Alex Janvier
Greg Hill, Lee-Ann Martin et Chris Dueker

alexjanviet.jpgspacerAlex Janvier est un artiste autochtone avant-garde et novateur qui, depuis 50 ans, crée les tableaux marqués par une fusion des traditions ancestrales avec des styles et techniques artistiques occidentaux, comme la peinture automatique et l’abstraction moderniste. Cette publication majeure célèbre une vie consacrée à la créativité, la connaissance et la perspective, abordées à travers l’amour de la terre, de l’art et de la culture aborigène. Survolant une longue carrière au moyen de quelque 100 peintures et dessins exceptionnels, cette première monographie exhaustive présente des pièces tirées de collections publiques et particulières, dont certains chefs-d’œuvre bien connus, tandis que d’autres n’ont encore jamais été présentées au public. Bien qu’influencés par des artistes tels que Kadinsky et Klee, les élégantes abstractions de Janvier prennent naissance dans l’iconographie aborigène faisant référence à un passé ancien et histoire autochtone récente, dont les effets de la colonisation et des pensionnats qu’il a lui-même vécus. Explorant le paysage géo-culturel Déné du Nord de l’Alberta où il habite, ses peintures sur papier, toile et lin combinent iconographie autochtone, réalités actuelles et abstraction moderniste dans une esthétique personnelle qui est universelle par sa portée. Par son langage original, Alex Janvier est un des peintres les plus importants du pays. Alex Janvier est né en 1935 à Cold Lake First Nations, dans le nord de l’Alberta. À l’âge de huit ans, il a été enlevé de sa famille et envoyé au Residential Indian School. Contrairement à la plupart des artistes aborigènes de son temps, Janvier a reçu une formation artistique et, en 1960, a obtenu un diplôme avec distinction au Southern Alberta Institute of Technology and Art de Calgary (devenu depuis le Alberta College of Art and Design). En 1965, le ministère fédéral des Affaires indiennes et du Nord l’engage comme conseilleur culturel. Il a par la suite contribué à réunir un groupe d’artistes pour le Pavillon des Indiens du Canada à l’Expo 67 pour lequel il a créé plusieurs muraux. Ayant reçu des nombreux honneurs, incluant le Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques, Alex Janvier a exposé ses œuvres à travers le pays, notamment au Musée des beaux-arts de Montréal et Musée des beaux-arts du Canada. Alex Janvier vit et travaille à Cold Lake en Alberta. Les auteurs : Greg Hill est conservateur de l’art autochtone au Musée des beaux-arts du Canada. Il a contribué à Sakàhan : art indigène international (2013). Lee-Ann Martin est une commissaire indépendante qui spécialise dans l’art autochtone. Elle fut conservatrice de l’art autochtone contemporaine au Musée canadien des civilisations (devenu depuis le Musée canadien de l’histoire). Chris Dueker est l'auteur de Alex Janvier's Entangled Cartographies: Hunters' Dreams, Bauhaus Aesthetics and the Cold War Air Weapons Range (2011).

Musée des beaux-arts du Canada (11/2016) 200 pp 100 ill. coul. 28 x 23 cm souple   9780888849434   40,00 $







Chris Cran : sincèrement votre

Josée Drouin-Brisebois, Ryan Doherty, Nancy Tousley, William Wood et Bruce McCulloch


chriscran.jpgspacerAu cours des quatre dernières décennies l’artiste canadien Chris Cran a exploré les genres classiques de la peinture, dont la nature morte, le portrait et l’abstraction, en y ajoutant sa propre touche bien particulière. Il met à l’épreuve notre perception habituelle de ces genres en créant des tensions entre divers styles discordants. Il les choisit et les entremêle en s’inspirant, entre autres, du Pop Art, du réalisme photographique, de l’abstraction moderniste et de l’art optique. Cran complique encore plus les choses en juxtaposant ses emprunts à l'histoire de l’art, à l’imagerie populaire des bandes dessinées, de la publicité et de reproductions des magazines bon marché des années 1950 et 1960. Cette monographie, abondamment illustrée de plusieurs planches couleur, dévoile l’imposante carrière d’un artiste majeur qui a influencé toute une génération d’artistes plus particulièrement en Alberta où il a longtemps enseigné à l’Alberta College of Art and Design. Regroupant plusieurs textes originaux ainsi qu’une entrevue avec l’artiste, la publication accompagne une importante exposition itinérante. Les œuvres de Chris Cran se trouvent dans les plus grandes collections canadiennes notamment le Musée des beaux-arts du Canada et l’Art Gallery of Alberta. Chris Cran vit et travaille à Calgary. En français. Josée Drouin-Brisebois est conservatrice de l’art contemporain au Musée des beaux-arts du Canada. Ryan Doherty est directeur et conservateur en chef à la Southern Alberta Art Gallery. Nancy Tousley est critique d’art et commissaire indépendante. William Wood est historien et critique d’art. Bruce McCulloch est membre du groupe humoristique, Kids in the Hall.

Musée des beaux-arts du Canada (19/05/2016) 200 pp 100 ill. coul. 27 x 23 cm couverture rigide avec coffret   9780888849397   40,00 $






L’éveil de la beauté : Dessins des préraphaélites et de leurs contemporains tirés de la collection Lanigan

Dennis T. Lanigan et Christopher Newall. Préface de Sonia Del Re

eveildelabeaute.jpgspacerCouvrant l’ensemble de la période victorienne, ce catalogue d’exposition retrace l’évolution du dessin britannique et témoigne du nouvel intérêt pour cet art qui s’est développé de 1837 à 1901. Tout en invitant à la contemplation d’œuvres d’artistes liés au mouvement Arts and Crafts et au courant dit esthétisme, l’exposition met en lumière le travail des génies préraphaélites que furent Edward Burne-Jones, John Everett Millais, William Holman Hunt et Dante Gabriel Rossetti, tout comme celui des grands académiciens Edward Poynter et Frederic Leighton. Par la diversité des sujets, des techniques et des fonctions - depuis les esquisses préparatoires jusqu’aux dessins très aboutis conçus comme des œuvres d’art en soi - L’éveil de la beauté nous fait découvrir la richesse, la diversité et l’élégance du dessin britannique de cette période historique à travers le regard d’un collectionneur averti. Cette publication explore les carrières des artistes qui ont été les génies de leur époque, ainsi que leurs oeuvres qui font partie intégrale de toute étude sur l’art victorien progressiste. Dans son essai, le Dr. Dennis T. Lanigan nous raconte comment, au cours d’une quarantaine d’années, il est devenu détenteur de cette collection considérée comme sans-pareil au sein des collections publiques et privées en Amérique du Nord. Ses études approfondies des dessins en sa possession et les résultats de ses recherches forment le corpus de cette publication. Le spécialiste préraphaélite Christopher Newell détaille l’effet extraordinaire que le groupe a eu sur l’art et les artistes contemporains, et raconte comment ils ont imposé le dessin au premier plan en tant que discipline artistique autonome et indépendante. Avec 80 notations individuelles, chacune accompagnée par une planche couleur.

Musée des beaux-arts du Canada (10/2015) 200 pp 200 ill. coul. 29 x 23 cm souple   9780888849335   40,00 $







BGL : Venise 2015 (épuisé)
Marie Fraser et Wayne Baerwaldt

bgl.jpgspacerConnu pour ses œuvres impertinentes, critiques et explosives, le collectif québécois BGL réalise des installations in situ qui prennent possession de l’espace et interagissent avec son architecture. Les œuvres qui en résultent entretiennent un rapport direct avec la culture contemporaine, mais aussi avec la nostalgie du passé. Leur travail suscite chez le spectateur une conscience aiguë d’une culture qui, dans les yeux de BGL, consomme, jette, et gaspille. Certaines de leurs expositions majeures ont recréés une fabrique d’arbres décoratifs saisonnier, un feu de joie ou un marché aux puces, dans lesquels des matériaux glanés ici et là s’associaient à une forme de sculpture unique pour donner lieu à de multiples potentialités. Canadassimo est une installation monumentale qui vise à travestir et à altérer les apparences pour proposer de nouvelles lectures des espaces performatifs, des environnements et de l’histoire de l’art. Bien que l’œuvre de BGL ressemble à un lieu de rassemblement moderniste ou à une passerelle posée entre la nature et un pavillon d’exposition des années 1950, elle est par essence un dispositif théâtral conçu pour attirer le regard du spectateur vers une scène principale, au cœur de la « performance axée sur le vous » sur le point de se déployer. Composé de Jasmin Bilodeau, Sébastien Giguère et Nicolas Laverdière, BGL expose depuis près de vingt ans sur la scène nationale et internationale : au Musée d’art contemporain du Val-de-Marne, au Musée national des beaux-arts du Québec, à la Biennale de la Havane, et à la Biennale de Montréal ainsi qu’à la Nuit Blanche de Paris. Plus récemment, le collectif a remporté le concours d’œuvres d’art public le plus important jamais réalisé au Québec pour l’arrondissement Montréal-Nord. BGL a également été choisi pour réaliser une œuvre extérieure pour le Complexe aquatique des jeux Pan-Am de 2015 à Toronto. Les trois artistes vivent et travaillent à Québec. Marie Fraser est professeure au département d’histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal. Sous sa direction artistique, entre 2010 et 2013, le Musée d’art contemporain de Montréal a remporté plusieurs prix pour ses expositions et ses publications. Wayne Baerwaldt est directeur et commissaire à l'Alberta College of Art and Design. Il a agi en tant que co-commissaire pour la production The Paradise Institute de Janet Cardiff et George Bures Miller à la Biennale de Venise en 2001. Abondament illustrée, cette publication documente la toute nouvelle œuvre créé pour la Biennale de Venise 2015, où BGL réprésente le Canada. En français et anglais.


Musée des beaux-arts du Canada (05/2015) 200 pp ill. coul. 34 x 25 cm rigide   9780888849304   39,95 $ (épuisé)








Jack Bush
Marc Mayer et Sarah Stanners
Contributions de Adam Welch et Karen Wilkin
 
jackbushfr,jpgspacerCette remarquable monographie sur la carrière extraordinaire du peintre canadien a été publiée afin d’accompagner la première exposition rétrospective sur l’artiste depuis les 35 dernières années. Né à Montréal et élevé à Toronto, Jack Bush (1909-1977) a su se réinventer en tant qu’artiste tel que peu l’ont pu : passant de son association intime avec le Groupe des Sept à une association encore plus intime avec les grands noms internationaux de l’abstrait moderniste. Quatre experts dans leurs domaines respectifs tracent la trajectoire ambitieuse de Bush depuis ses jeunes années en tant qu’illustrateur, à travers son adhésion à des associations artistiques annonciatrices, jusqu’à sa rencontre avec Clement Greenberg, critique d’art américain influent de l’époque qui a remanié la trajectoire de sa carrière. La relation professionnelle de longue durée entre l’intellectuel public le plus éminent du monde artistique et le peintre canadien allait enflammer la carrière internationale de Bush et le positionner au sein du groupe d’artistes sélect de Color Field, avec, entre autre, Morris Louis, Kenneth Noland, Jules Olitski et Frank Stella. La transformation singulière de Jack Bush est explorée de façon magistrale via de nouvelles photographies, des extraits de journaux intimes et de nouvelles éruditions. Le tout nous offre une étude sans précédent sur l’œuvre et la vie de l’artiste. Avec plus de 120 planches couleur, cette superbe publication trace le parcours artistique de Bush de paysages en plein-air à d’audacieux champs de couleurs abstraits.

Musée des beaux-arts du Canada (11/2014) 300 pp 150 ill. coul. 28 x 28 cm rigide  9780888849267 45,00 $   35,00 $ (nouveau prix à partir du 1er avril 2017)





Surgir de l’ombre. La biennale canadienne 2014

Josée Drouin-Brisebois, Greg Hill, Andrea Kunard, Jonathan Shaughnessy et Rhiannon Vogl

biennaleCDN.jpgspacerAvec son engagement actif envers l’art contemporain d’ici, le Musée des beaux-arts du Canada a bâti une énorme collection. Depuis 2012, l’année de la dernière biennale, l’institution nationale a augmenté sa collection de près de 300 œuvres par plus de 90 artistes. Vingt-six artistes ont été sélectionnés pour cette nouvelle édition, et plus de 80 œuvres y sont présentées. Les artistes proviennent d’un peu partout au pays, appartiennent à plusieurs générations, ont des antécédents divers, et possèdent des sensibilités et des moyens d’expression uniques. Toutes les disciplines sont représentées, soit le film, la vidéo, l’installation, la sculpture, la peinture, le dessin et la photographie. Les conservateurs du Musée ont à coeur de bâtir une collection nationale représentative qui soit fondée sur l’innovation et la diversité : Josée Drouin-Brisebois, Jonathan Shaughnessy et Rhiannon Vogl en Art contemporain ; Andrea Kunard en Photographie ; et Greg Hill, Christine Lalonde, et Rachelle Dickenson en Art indigène. Le texte d’introduction est accompagné de 26 présentations individuelles ainsi que des dizaines de planches couleur. Les artistes : David Armstrong Six, Shuvinai Ashoona, Nicolas Baier, Shary Boyle, Ed Burtynsky, Tammi Campbell, Mario Doucette, Geoffrey Farmer, David Hartt, Isabelle Hayeur, Philippa Jones, Stephane LaRue, Rita Letendre, An Te Liu, David McMillan, Damian Moppett, Luke Parnell, Vanessa Paschakarnis, Ed Pien, Tim Pitsiulak, Kelly Richardson, Jeremy Shaw, Althea Tauberger, Jutai Toonoo, Howie Tsui, Lawrence Paul Yuxweluptun. En français et anglais.

Musée des beaux-arts du Canada (10/2014) 260 pp 108 ill. coul. 27 x 21 cm souple   9780888849298   40,00 $







M. C. Escher. Lettres canadiennes, 1958-1972

Cyndie Campbell et George Escher

escherfr.jpgspacerMaurits Cornelis Escher (1898 -1972) est mondialement connu pour ses xylogravures et lithographies représentant des constructions impossibles et des explorations de l'infini. Entre 1958 et 1972, année de sa mort, l’artiste néerlandais a écrit des lettres à son fils George qui avait émigré au Canada. Cette correspondance traite divers sujets à la fois professionnels - tels que ses projets et collaborations - et personnels - tels que sa santé, sa famille, et ses recontres avec des célébrités artistiques et politiques. Mises en contexte par une introduction de son fils, les lettres sont accompagnées des photographies familiales ainsi que plusieurs œuvres reproduites en planches couleur. Publiée à l’occasion du don de George Escher de copie des lettres de son père au Musée des Beaux-arts du Canada Bibliothèque et Archives.

Musée des beaux-arts du Canada (10/2013) 152 pp 27 ill. (15 coul) 25 x 18 cm souple  978-0-88884-917-5   $25.00








Artistes, architectes et artisans. L’art canadien 1890 - 1918


Charlie Hill, Andrea Kunard, Laurier Lacroix, Geoffrey Simmins, Rosalind Pepall, Christine Boyanoski et Bruce Russell

aaafr.jpgspacerArtistes, architectes et artisans étudie l’interaction entre les artistes, les architectes et les artisans ainsi que les critiques et les collectionneurs durant cette époque féconde. Les peintres peignent des murales, dessinent et décorent des meubles tandis que les architectes, les collectionneurs et les entreprises commandent des tableaux, du mobilier et des sculptures pour des bâtiments publics et pour des résidences privées. La photographie rivalise avec la peinture et les métiers d’art se muent en design appliqué. Les auteurs explorent la manière dont l’architecture, la sculpture monumentale et décorative, l’urbanisme, la peinture murale et décorative, le graphisme, les arts décoratifs et la photographie se sont combinés au Canada durant ces décennies prospères. Puisant leur inspiration dans l’architecture des Beaux-Arts et le mouvement Arts and Crafts, les interprètes de ces diverses disciplines encouragent une esthétique qui se manifeste dans tous les aspects du quotidien et qui se trouve stimulée et enrichie par les nombreux courants artistiques internationaux. Parmi les artistes en vedette figurent Robert Harris, George Reid, Ozias Leduc, Gustav Hahn et Harriet Ford; les architectes Eden Smith, Edward et William Maxwell, Percy Nobbs et Samuel Maclure; et les sculpteurs Louis-Philippe Hébert, G. W. Hill et Alfred Laliberté.

Charlie Hill est commissaire de l’art canadien au Musée des beaux-arts du Canada. Andrea Kunard est commissaire associée au Musée canadien de la photographie contemporaine. Laurier Lacroix est professeur associé au département d'histoire de l'art de l'Université du Québec à Montréal. Geoffrey Simmons est le doyen du département de l’histoire de l’art à l’University de Calgary. Rosalind Pepall est commissaire des arts décoratifs au Musée des beaux-arts de Montréal. Christine Boyanoski, anciennement commissaire de l’art canadien au Musée des beaux-arts de l’Ontario, est auteure et commissaire indépendante. Bruce Russell est historien et commissaire indépendant.

Musée des beaux-arts du Canada (11/2013)  400 pp 300 ill. 30 x 24 cm souple   978-0-88884-916-8   $45.00





Sakahàn. Art indigène international
Sous la direction de Greg Hill, Candice Hopkins et Christine Lalonde
 
sakahanFR.jpgspacerIntitulée Sakahàn, qui veut dire « faire du feu » en langue algonquine, ce catalogue d’exposition documente la plus vaste exposition consacrée à l’art indigène actuel jamais organisée, avec un survol regroupant quelque 150 oeuvres de 75 artistes issus de communautés autochtones d’Amérique, d’Europe et d’Asie, conjuguant le passé au présent. Cet évènement exceptionnel rassemble des oeuvres de plus d’une vingtaine d’artistes canadiens de communautés autochtones diverses, ainsi que celles d’artistes issus des peuples sami de Finlande, guarani du Brésil, navajo des États-Unis, aborigène d’Australie et maori de Nouvelle-Zélande, ainu du Japon ou inuit du Groenland. À mille lieues des clichés souvent entretenus sur l’art autochtone, plusieurs de ces oeuvres remettent en question de manière fortement contemporaine des enjeux actuels, à l’aide de démarches esthétiques aussi diverses que la peinture, la photographie, l’installation, la performance et la vidéo. Contributions de Albert Dumont, Abraham Cruzvillegas, Annapurna Garimella, Linda Grussani, Catalina Lozano, Ngahiraka Mason, Jimena Mendoza, Jimmy Manning, Jolene Rickard, Irene Snarby, Gerald Vizenor, et Yuh-Yao Wan.

Musée des beaux-arts du Canada (05/2013) 288 pp 250 ill. coul. 24 x 20 cm souple  978-0-88884-913-7  $39.95







Shary Boyle
Josée Drouin-Brisebois et Louise Déry

sharyboyleven.lpgspacerEn choisissant Shary Boyle, le Canada est représenté à l’édition 2013 de la Bienniale de Venise par l’une des artistes les plus novatrices de sa génération. Boyle travaille avec une multitude de modes d’expression, allant du dessin à la peinture et la sculpture, en passant par des installations et l’art performatif. Amalgamant récits historiques et fictions fantastiques à ses propres impressions, elle crée des mondes imaginaires qui révèlent une variété de réactions psychologiques et émotives. Les activités récentes de l’artiste comprennent des expositions individuelles à la Louis Vuitton Maison de Toronto (2012); au BMO Project Room de Toronto (2012); à la Galerie de l’UQÀM de Montréal; à l’Art Gallery of Ontario, Toronto; à la Contemporary Art Gallery de Vancouver (2011). Shary Boyle a été finaliste du Prix des arts Sobey à deux reprises, en 2007 et en 2009. Elle a reçu le prix Gershon Iskowitz en 2009 et le Prix de la Fondation Hnatyshyn en 2010. En Français, anglais, et italien.

Musée des beaux-arts du Canada (06/2013) 200 pp 90 ill. coul. 29 x 20 cm souple  978-0-88884-9-144  $39.95   











Les bâtisseurs : La biennale canadienne 2012
Jonathan Shaughnessy, Ann Thomas, Christine Lalonde, Andrea Kunard et Heather Anderson

batisseurs.jpgspacerDepuis son inauguration en 2010, la biennale du Musée des beaux-arts du Canada est devenue un incontournable dans le milieu des arts canadien. Voici la publication qui accompagne la deuxième édition consacrée aux acquisitions récentes d’art canadien qui s’applique à montrer les résultats des délibérations faites dans les deux dernières années en vue de constituer une collection dynamique et représentative d’art canadien actuel. La force de la collection d’art contemporain repose non seulement sur la reconnaissance des nouveaux talents et de stimulantes avenues d’exploration artistique, mais aussi sur l’aptitude du Musée à mettre en contexte et à éclairer une vaste production qui provient de toutes les générations et s’ancre dans une diversité de motivations esthétiques. Pour cette nouvelle édition, le musée a réuni plus d’une centaine d’acquisitions récentes et marquantes par une cinquantaine d’artistes émergents et reconnus. Plusieurs textes présentent une réflexion sur le travail des conservateurs qui bâtissent la collection en ayant une compréhension éclairée de l’art contemporain canadien à travers les différents médias et environnements ainsi qu’à travers les générations. Les artistes : Vikky Alexander, David Altmejd, Benoit Aquin, Melanie Authier, Jim Breukelman, Michel de Broin, Edward Burtynsky, Lynne Cohen, Chris Cran, Max Dean, Susan Dobson, Marcel Dzama, Brendan Fernandes, Robert Fones, Will Gorlitz, Terence Gower, David Ross Harper, Faye HeavyShield, Dil Hildebrand, David Hoffos, Simon Hughes, Elisapee Ishulutaq, Sarah Anne Johnson, Brian Jungen, Myfanwy MacLeod, Qavavau Manumie, Lynne Marsh, Scott McFarland, Jason McLean, Michael Merrill, David Merritt, Evan Penny, Sandy Plotnikoff, Jon Pylypchuk, Leslie Reid, David K. Ross, Mark Ruwedel, Michael Snow, Mark Soo, Derek Sullivan, Ron Terada, Joanne Tod, Stephen Waddell, Daniel Young & Christian Giroux. En français.

Musée des beaux-arts du Canada (10/2012) 200 pp 100 ill. coul. 32 x 23 cm souple  978-0-88884-906-9  $40.00




 



Margaret Watkins : Symphonies domestiques

Lori Pauli avec une préface de Joseph Mulholland 
 
watkinsfr.jpegspacerDepuis seulement quelque temps citons-nous Margaret Watkins (1884-1969) au sein des annales de la photographie du 20e siècle. La Clarence H. White School of Photography se souvient d'elle en tant que professeure mémorable, et le Pictoral Photographers of America (New York) en tant que membre actif et dynamique. Cela dit, ce sont ses photographies, désormais des oeuvres-clés des débuts de la photographie publicitaire et des exemples classiques de la photographie moderne, qui lui ont valu sa reconnaissance au sein de l'histoire de ce médium artistique. Watkins a perturbé les préconceptions du monde artistique de l'époque avec ses images de vaisselle sale dans un évier et du tuyau de douche dans une salle de bain. Encore plus surprenant pour certains fut la découverte que cette photographe qui a poussé les limites de la photographie moderne new-yorkaise des années 20 était Canadienne. Cette publication accompagne la première rétrospective d'importance des oeuvres - certaines prêtées de collections privées et publiques d'envergure - de Margaret Watkins. Avec près de 100 planches pleine-page, dont plusieurs n'ayant jamais été publiées, ainsi qu'un récit approfondi de la vie extraordinaire de Watkins, cette publication est une monographie nécessaire afin de découvrir l'oeuvre, une fois perdue, de cette artiste fascinante. En français.

Musée des beaux-arts du Canada (10/2012) 164 pp 120 ill nb 29 x 22 cm souple  978-0-88884-904-5 $49.00








Trompé par la nature : résonance du baroque dans l'art contemporain
Catherine Crowston, Josée Drouin-Brisebois et Jonathan Shaughnessy

trompe.gifspacerCe catalogue d’exposition analyse un éventail de la production artistique contemporaine définie par l’importance accordée au foisonnement de matériaux, à l’accumulation, la bravade, l’asymétrie et la théâtralité. Cette forme d’art a souvent une influence résolument primitive et visuelle, les artistes créant des environnements puissamment immersifs qui tiennent compte et qui dépendent en même temps de l’expérience psychologique de l’observateur et de sa compréhension des signes et des symboles de la vie contemporaine. Trois textes examinent le travail de six artistes canadiens : David Altmejd, Lee Bul, Bharti Kher, Tricia Middleton, Yinka Shonibare MBE, et Sarah Sze. Publiée avec l’Art Gallery of Alberta avec la collaboration du Musée d’art contemporain canadien (MOCCA).

Musée des beaux-arts du Canada (11/2012) 72 pp 30 ill. coul. 25 x 18 cm souple  978-0-88884-909-0  $20.00











Arnaud Maggs : Identification
Josée Drouin-Brisebois, Rhiannon Vogl et Charles A. Stainback
 
arnaudmaggs.gifspacer Les œuvres d’Arnaud Maggs font très souvent appel à nos facultés d’observation et de comparaison. Des informations factuelles, dépourvues d’émotion, s’y trouvent présentées d’une manière qui renvoie aux systèmes typologiques. Arnaud Maggs est né à Montréal et vit à Toronto. Après s’être investi dans une carrière professionnelle en graphisme et en photographie de mode, ce n’est que tardivement qu’il s’affirme en tant qu’artiste visuel. Depuis la fin des années 1980, il s’intéresse aux systèmes de classification et est très attiré par l’objet en tant que témoin de l’histoire de l’humanité. Plusieurs expositions monographiques et rétrospectives lui ont été consacrées, et ses œuvres ont été présentées dans de nombreuses expositions collectives. Ce survol de la carrière de l’artiste canadien présente ses installations photographiques de grandes dimensions accompagnées d’écrits éphémères, de livres, de caractères typographiques, de systèmes de classification ainsi que de diagrammes. En français et anglais.

Musée des beaux-arts du Canada (05/2012) 240 pp 180 ill  29 x 24 cm souple 978-0-88884-8-98-7  $65.00 (52 €)









Van Gogh : De près
Cornelia Homburg
avec Anabelle Kienle, Jennifer Thompson, Joe Rishel, Richard Shiff, Ulrich Pohlmann

vangoghdepres.gifspacerCette somptueuse publication illustrée offre une manière complètement nouvelle, via l’exploration de l’approche de l’artiste vis-à-vis la nature à travers son utilisation innovatrice du gros plan, d’apprécier l’œuvre de Van Gogh. Se penchant particulièrement sur ses approches artistiques et contemporaines telles que son utilisation, jusqu’à présent ignorée, de la photographie, sa fascination avec les vieux maîtres, ainsi qu’avec la culture et l’art japonais. Une centaine de peintures-clés, datées de l’arrivé de Van Gogh à Paris en 1886 jusqu’à la fin de sa carrière, nous démontrent comment l’artiste a expérimenté avec des angles visuels inhabituels, ainsi qu’avec l’utilisation décorative de couleurs, de coupes et d’aplatissements de ses compositions. Dans quelques unes de ses peintures, l’artiste fait un zoom sur une touffe de gazon ou sur un iris bourgeonnant, alors qu’il s’attarde à des représentations changeantes de champs ou de jardin dans d’autres œuvres. Van Gogh : De près ne nous révèle pas seulement comment ces peintures sont devenues les plus innovatrices et radicales de l’œuvre de l’artiste, mais elles nous démontrent également que loin d’être spontané et indiscipliné, Van Gogh était un artiste à l’affut de l’histoire et hautement conscient des effets novateurs de ses œuvres. Cornelia Homburg est historienne d’art et conservatrice indépendante qui vit à Paris. En français.

Musée des beaux-arts du Canada (04/2012) 328 pp 200 ill. coul. 28 x 23 cm souple  978-0-88884-897-0  $39.95 (32 €)







Garry Neill Kennedy : Imprimés 1971-2009
Peter Trepanier

kennedy.gifspacerProduite en collaboration avec Garry Neill Kennedy, cette publication présente les imprimés conçus par l’artiste, notamment les livres, les pamphlets, les opuscules, les cartes, les affiches et les papiers peints. Les oeuvres sont ordonnées chronologiquement selon la date de production et sont accompagnées par les notations descriptives ainsi que les informations supplémentaires fournies par l’artiste. Une bibliographie extensive complète la publication. En français et anglais.

Musée des beaux-arts du Canada (02/2012) 200 pp 200 ill  26 x 18 cm rigide  978-0-88884-902-1  $54.95 (44 €)













Photographies américaines 1900 - 1950 du Musée des beaux-arts du Canada 
Ann Thomas

photomericaine.gifspacerConstitué d’une centaine de photographies, ce catalogue d’exposition salue la contribution exceptionnelle des photographes américains à l’histoire de l’art au XXe siècle. Les œuvres, réalisées entre 1900 et 1950, témoignent d’une période extrêmement fertile dans l’évolution de ce médium. Voici des œuvres remarquables réalisées par Edward Steichen, Clarence White, Paul Strand, Walker Evans, Margaret Bourke-White, Dorothea Lange, Berenice Abbott, Lisette Model, Weegee et les membres de la New York’s Photo League. Un essai majeur sur la période est accompagné par soixante-six présentations individuelles, magnifiquement illustrées.

Musée des beaux-arts du Canada (12/2011) 168 pp 200 ill. nb 27 x 20 cm souple  978-0-88884-890-1  $49.00 (39 €)












Caravaggio et les peintres caravagesques à Rome (épuisé)
Sous la direction de Jonathan Franklin et Sebastian Schultz

Avec la participation de Francesca Cappelletti (Université de Ferrera), Nancy E. Edwards (Kimbell Art Museum), Chistopher Etheridge (Musée des beaux-arts du Canada), Michael Fried (Johns Hopkins University), Sandra Richards (Musée des beaux-arts du Canada), et Rossella Vodret (Musées de la ville de Rome). caravaggio.gifspacerCaravagio, de son vrai nom Michelangelo Merisi da Caravaggio (1571-1610), était déjà un mythe de son vivant. Encensé pour son naturalisme et ses créations picturales révolutionnaires, il fut considéré comme fossoyeur de la peinture. Depuis Michel-Ange ou Raphaël, aucun artiste européen n’a influencé autant de ses contemporains dans autant de pays. Cette magnifique publication met en lumière l’incroyable rayonnement de Caravaggio sur un grand nombre de peintres d’origines italienne, française, hollandaise, flamande et espagnole qui ont séjourné à Rome pendant que l’artiste y était encore actif ou peu après sa mort. L’ouvrage réunit les points de vue de plusieurs spécialistes et permet au lecteur de découvrir l’une des périodes les plus remarquables de toute l’histoire de l’art. Sebastian Schütze est l’auteur de Le Caravage (Taschen) et professeur de l’histoire de l’art à l’Université de Vienne. Ancien conservateur en chef du Musée des beaux-arts du Canada, David Franklin est directeur de la Cleveland Museum of Art.

Musée des beaux-arts du Canada  (07/2011)  334 pp 150 ill. coul. 28 x 23 cm souple  978-0-88884-892-5   $39.95 (32 €)











Steven Shearer : Exhume to Consume
Josée Drouin-Brisebois
 
shearer.gifspacerSteven Shearer est réputé pour son emploi d’une grande variété de médias traditionnels et contemporains dans la réalisation de ses œuvres qui abordent le thème de l’être humain et sa relation avec le monde qui l’entoure. En adoptant et en étoffant des répertoires et des thèmes stylistiques distincts propres à l’histoire de la peinture de figures humaines, Shearer établit des parallèles formels et thématiques entre l’histoire de l’art et l’iconographie associée aux différentes sous-cultures, incluant les modes de diffusion tels que les fanzines, les babillards en ligne et les temples d’images que l’on trouve sur les sites Web personnels. Au cœur de l’œuvre de Shearer figure une compilation continue de milliers d’images et de textes sélectionnés dans des magazines, tirés de chansons ou saisis sur Internet. Ces sources fragmentaires fonctionnent de façon générative lorsqu’elles sont combinées et recyclées dans ses toiles, ses œuvres textuelles, ses sculptures et ses compilations photographiques. Publication officielle de la présentation canadienne à la Bienniale de Venise 2011. En français, anglais et italien.

Musée des beaux-arts du Canada (06/2011)  256 80 ill. coul. 25 x 20 cm souple  978-0-88884-888-8  $50.00  (40 €)









Photographies britanniques du XIXe siècle du Musée des beaux-arts du Canada
Lori Pauli avec John McElhone
 
photobritanique19.gifspacerVoici la troisième d’une série de publications présentant des œuvres majeures de la collection de photographies du Musée, en les situant dans un contexte historique et social. On y retrouve des photographies créées par certains des premiers praticiens de ce médium tel que William Henry Fox Talbot, Hill et Adamson, Anna Atkins et Julia Margaret Cameron. Avec plus de 200 illustrations et des dizaines de présentations individuelles, cette publication illustre également différents procédés photographiques utilisés comme l’épreuve sur papier salé, le daguerréotype, l’épreuve à l’albumine argentique, le phototype et l’épreuve au charbon.

Musée des beaux-arts du Canada (01/2011) 168 pp environ 200 ill. nb 27 x 20 cm souple 978-0-88884-887-1  $49.00 (39 €)













C’est ce que c’est : Acquisitions récentes d’art actuel canadien 
Josée Drouin-Brisebois, Greg A. Hill et Andrea Kunard 

Contributions de Heather Anderson, Kari Cwynar, Gerry Gauthier, Linda Grussani, Martha Hanna,
Candice Hopkins, Christine Lalonde, Steven Loft, Jonathan Shaughnessy, Rhiannon Vogl.

cestcequecest.gifspacerMettant en vedette des artistes canadiens des plus innovateurs, cette magnifique publication deviendra rapidement une référence pour les professeurs, étudiants et collectionneurs d’art actuel canadien. Trois essais et plus de 50 présentations individuelles nous offrent une vue d’ensemble minutieuse de ces artistes émergents, en mi-carrière ou en pleine envolée provenant de diverses régions, traditions et pratiques artistiques. Josée Drouin-Brisebois nous dévoile les moyens uniques utilisés par ces artistes canadiens afin de s’attaquer à l’état du monde via des modes d’expressions interdisciplinaires qui mettent au défi les catégories, matériaux et genres traditionnels. Greg Hill, quant à lui, revendique que l’art Indigène au Canada possède de longues racines et que ces artistes de descendance métis, inuit et des Premières nations sont les héritiers d’une histoire ancienne. L’auteur retrace l’émergence continue de l’art Indigène au sein de forums d’art contemporain canadiens et internationaux. Finalement, Andrea Kunard trace l’évolution perpétuelle de la photographie afin de se positionner adroitement au croisement de l’analogue et du numérique, tout en exploitant ces deux technologies pour créer une œuvre qui existe autant dans le réel que dans l’imaginaire. Parmi les artistes retenus, notons David Altmejd, Shuvinai Ashoona, BGL, Valérie Blass, Patrick Coutu, Adad Hannah, Isabelle Hayeur, Luanne Martineau, Yannick Pouliot et Etienne Zack.

Musée des beaux-arts du Canada (novembre 2010) 164 pp 150 ill. coul. 30 x 22 cm souple  978-0-88884-883-3 $40.00 (32 €)








Carl Beam : La Poétique d'être
Sous la direction de Greg A. Hill
Contributions de Greg A. Hill, Gerald McMaster, Virginia Eichhorn, Alan Corbiere, Crystal Migwans et Ann Beam
 
carlbeam.gifspacerDès les années 1970, Carl Beam (1943 - 2005) s’est imposé comme l’un des chefs de file d’un nouveau discours artistique affirmé qui contestait la tendance de l’époque à marginaliser l’art contemporain autochtone. Cette publication, qui rassemble une cinquantaine des œuvres les plus remarquables de Beam, couvre toute sa carrière depuis les années soixante-dix jusqu’à la fin de sa production au début des années 2000. Elle met en lumière ses recherches sur les aspects métaphysiques des cultures occidentale et autochtone, tout en imposant avec vigueur la présence physique de toutes ses créations – tangible dans ses peintures monumentales, ses constructions et ses céramiques, ainsi que dans ses bandes vidéo.

Musée des beaux-arts du Canada (octobre 2010) 140 pp 50 ill. coul. 28 x 23 cm souple 9780-88884-877-2 $50.00 (40 €)











Wanda Koop : Sur le fil de l’expérience

Robin Laurence, Mary Reid et Josée Drouin-Brisebois

wandakop.gifspacerWanda Koop est l’une des artistes canadiennes des plus innovatrices. Son oeuvre éblouissante se démarque par des séries distinctes qui, à première vue, sont individuellement différentes l’une de l’autre. Cependant, après 30 ans, une œuvre critique quant à l’impact des technologies sur la nature semble préméditée depuis ses débuts. La vision de l’artiste, soit l’union de stratégies d’abstraction face aux traditions de peintures de paysages, est prodigieuse et reflète l’apprentissage conceptuel, ainsi que les influences personnelles. Cette nouvelle publication accompagne une rétrospective itinérante mise sur pieds collaborativement par deux des plus prestigieuses institutions artistiques canadiennes, soit le Musée des beaux-arts de Winnipeg et le Musée des beaux-arts du Canada. Née à Vancouver de parents russes-mennonites, Wanda Koop vit et travaille aujourd’hui à Winnipeg. Son œuvre a fait l’objet d’expositions à travers l’Amérique du Nord et l’Europe et fait partie de plusieurs collections privées et muséales.

Musée des beaux-arts du Canada (09/2010) 164 pp 120 ill. coul. 20 x 26 cm souple  978-0-88884-880-2  $25.00 (20 €)









Angela Grauerholz : Épuiser l’image
Martha Hannah avec Marnie Fleming et Olivier Asselin

Grauerholz.gifspacerLe travail d'Angela Grauerholz occupe une place exceptionnelle au sein de la photographie canadienne et internationale. Depuis le début des années 80, en quête d'une redéfinition de la photographie, elle aborde différents thèmes qui se succèdent et se chevauchent : portraits, scènes d'intérieur et d'extérieur avec ou sans personnages. Son travail donne une impression d'intemporalité et s'exprime sur un mode paradoxal à travers des images à la fois banales et sublimes. Cette publication documente une rétrospective des vingt dernières années da sa carrière avec trois textes qui abordent les questions intrinsèques à la photographie, telles le temps et la mémoire, ainsi que les concepts d’archivage, de représentation et d’imagination. Née à Hambourg (Allemagne) et diplômée de la Kunstschule Alsterdamm, Angela Grauerhoz vit et travaille à Montréal où elle est directrice du Centre de Design à l’Université du Québec à Montréal.

Musée des beaux-arts du Canada / Musée canadien de la photographie contemporaine (05/2010)
240 pp 150 ill. 22 x 16 cm rigide 978-0-88884-875-8 $25.00 (20 €)










Photographies françaises du XIXe siècle du Musée des beaux-arts du Canada

James Borcoman

photofran19.gifspacerLe Musée des beaux-arts du Canada fut l’un des premiers musées du monde à reconnaître la photographie comme forme d’art. Cette collection de calibre international se classe parmi les plus étoffées au monde et possède l’une des plus importantes collections en Amérique du Nord d’œuvres du photographe français Eugène Atget. Un essai majeur sur la période est accompagné par soixante-six présentations individuelles. Parmi les dizaines d’artistes on retrouve Eugène Atget, Edouard Baldus, Maxime Du Camp, Gustave Le Gray, Charles Nègre, et Auguste Salzmann. Après Photographies modernistes du Musée des beaux-arts du Canada, voici la deuxième publication d'une série dédiée à la collection du Musée.

Musée des beaux-arts du Canada (01/2010) 168 pp 250 ill. (100 coul.) 27 x 20 cm souple 978-0-88884-874-1 $49.00 (39 €)








Gabor Szilasi : L'Éloquence du quotidien
David Harris

szilasifrspacerGabor Szilasi a créé en photographie l’un des corpus les plus significatifs au monde. Présentes dans de nombreuses collections publiques et privées, ses images attestent une foi indéfectible en la valeur humaniste et documentaire de la photographie. Cette monographie lève le voile sur l’essence même de la vision artistique de Gabor Szilasi que reflètent ses observations de la vie urbaine rurale et sa façon de témoigner des liens qui unissent la culture et la collectivité. Afin de mieux cerner l’évolution et la portée du travail de Szilasi, la publication présente des photos emblématiques avec des images moins connues ou encore jamais exposées. Abondamment illustrée avec plus de 260 images incluant 121 planches couleur. Né à Budapest en 1928, Gabor Szilasi vit et travaille à Montréal. David Harris, anciennement commissaire de la photographie au Centre canadien d’architecture, a publié plusieurs publications notamment Eugène Atget: Itinéraires Parisiens (1999) et Eadweard Muybridge et le panorama photographique de San Francisco 1850–1880 (1993).

Musée des beaux-arts du Canada / Musée d’art de Joliette (06/2009) 240 pp 260 ill. 30 x 23 cm souple 978-0-888848-64-2   $25.00 (20 €)








Revue du Musée des beaux-arts du Canada. Volume 6

Sous la direction de David Franklin

Cette revue annuelle est un outil de recherche incomparable pour la communauté artistique internati onale. Elle contient des essais sur l'art réalisés par des chercheurs sur tous les aspects des vastes collections du Musée. Cette édition contient les essais sur Monet, Thomas de Thomon, Henry Sandham, Antoine de Plamondon, Pierre Parrocel et l’artiste anonyme dit le Pensionante del Saraceni. En français et anglais.

Musée des beaux-arts du Canada (12/2008) 210 pp ill. coul. 27 x 20 cm 978-0-88884-849-9 (ISSN: 1492-8035) $25.00 (20 €)




Flagrant délit : La performance du spectateur
Sous la direction de Josée Drouin-Brisebois

flagrantdelit.gifspacerPubliée à l’occasion d’une exposition collective, cette publication présente des œuvres sculpturales qui solicitent la participation du spectateur. Issues des histoires conjuguées de la performance, de l’installation, du minimalisme et de l’art environnemental, les œuvres misent toutes sur l’interaction entre l’objet d’art et celui qui le regarde. Contrairement au rapport classique entre l’œuvre, l’artiste et le spectateur, ces sculptures et installations affirment la primauté du rôle du participant sur celui de l’artiste en tant qu’auteur et même sur l’objet d’art en soi. Avec les œuvres de Mowry Baden, Rebecca Belmore, Max Dean, Geoffrey Farmer, Massimo Guerrera, Rodney La Tourelle, Jennifer Marman & Daniel Borins, Kent Monkman et Jana Sterbak.

L’essai principal est accompagné d'un texte de Greg Hill, conservateur de l’art indigène, d'un texte d'Anne-Marie Ninacs, chercheuse indépendante, et de Stephen Horne, écrivain du milieu artistique. La publication comprend également un projet textuel du créateur de performances Glen Johnson (alias Hugh Briss).

Musée des beaux-arts du Canada (10/2008) 256 pp 94 ill coul. 23 x 16 cm couverture rigide 978-0-88884-854-3 $44.95 (36 €)






Geoffrey James : Utopie / Dystopie

Sous la direction de Lori Pauli

Reconnu comme l’un des plus brillants interprètes du paysage au Canada, Geoffrey James s’adonne à l’art de la photographie depuis le début des années 70. Ces photographies panoramiques évoquent une passion tranquille pour les grands aménagements du paysage et les réserves naturelles du passé. Cette publication accompagne une grande rétrospective et fait valoir la diversité des explorations du photographe. Les 87 planches grand format et la cinquantaine d’illustrations superbement reproduites constituent une fascinante introduction aux thèmes qui sous-tendent l’œuvre de Geoffrey James. À ces images magnifiques s’ajoutent des essais ainsi qu’une chronologie illustrée de la vie de l’artiste.

Musée des beaux-arts du Canada (05/2008) 176 pp 110 ill. 29 x 29 cm couverture rigide 978-0-88884-848-2 $25.00 (20 €)



Dessins de l'Europe centrale du Musée des beaux-arts du Canada
Mitchell B. Frank et Erika Dolphin

dessineucent.gifspacerVoici la cinquième publication dans la série consacrée aux dessins européens de la collection du Musée des beaux-arts du Canada. Les présentations antérieures ont porté sur les écoles italienne, flamande et hollandaise, française et britannique. Dans le cas de l'Europe centrale, la notion d'école est plus complexe. Ici, nous désignons le territoire occupé par le Saint Empire romain germanique du xvie siècle jusqu'à sa dissolution en 1806. Les dessins des xixe et xxe siècles sont l'œuvre d'artistes qui sont associés à la Confédération germanique. Parmi les artistes on retrouve Albrecht Dürer, Gustav Klimt, Joseph Anton Koch, Jakob Philipp Hackert et George Grosz. Mitchell B. Frank est professeur associé au département d'histoire de l'art à l'Université Carelton à Ottawa. Erika Dolphin est conservatrice adjointe des collections d'art européen et américain au Musée des beaux-arts du Canada.

Musée des beaux-arts du Canada (12/2007) 200 pp 70 ill. coul 28 x 20 cm 978-0-88884-832-1 $49.00 (39 €)









Daphne Odjig
Bonnie Devine, Duke Redbird et Robert Houle

odjig.gifspacerAu nombre des grands artistes du Canada, on doit sûrement faire figurer les artistes algonquiens. Cette iconographie ancienne a suscité une prise de conscience collective au début des années 1950 lors de la découverte des pétroglyphes en Ontario. Dans les années 1960, lorsque Daphne Odjig et Norval Morrisseau ont choisi d'exécuter des peintures illustrant les légendes algonquiennes, ils ont été aussitôt salués comme les héritiers de cette ancienne lignée. Pendant que Morrisseau a rarement dévié du style qu'il avait lancé dans les années 1960, Odjig a développé un langage pictural expérimental axé sur la narration et la forme graphique, un mode d'expression entièrement personnel et unique dans l'art canadien. Les dessins et peintures présentés dans cette publication représentent quarante-quatre ans de la production artistique de Daphne Odjig. On y retrouve des exemples de ses peintures de légendes, de murales historiques, d'œuvres érotiques, d'abstractions et de paysages. Ces œuvres retracent le caractère expérimental de l'artiste à ses débuts jusqu'à sa période de maturité où celle-ci fait preuve d'une grande maîtrise de plusieurs techniques. En 2007 Daphne Odjig a été récipiendaire du prix du Gouveneur-général.

Musée des beaux-arts du Canada (07/2007) 144 pp 28 x 20 cm 978-0-88884-841-3 $25.00 (20 €)








Photographies modernistes du Musée des beaux-arts du Canada
Ann Thomas

photomodernistefr.gifspacerCette publication consacrée à l'étude des photographies datant des premières décennies du 20e siècle est la première d'une série qui présentera des chefs-d'œuvre de la collection internationale de photographies du Musée des beaux-arts du Canada. Dans ce premier volet l'auteur examine la philosophie moderniste, exubérante, innovatrice et parfois contradictoire, qui a façonné la création photographique entre 1900 et 1940 à travers des dizaines d'œuvres de l'Allemagne, l'Angleterre, la République tchèque, les États-Unis, la France, la Russie, la Hongrie, le Japon et le Canada. Le texte principal, qui présente un survol du développement de la photographie, est suivi d'une présentation individuelle de 79 œuvres commentées et illustrées. Parmi les artistes on retrouve Eugène Atget, Margaret Bourke-White, Brassaï, Walker Evans, Dorothea Lange, Lisette Model, Alexander Rodchenko et Edward Weston.

Musée des beaux-arts du Canada (05/2007) 200 pp 250 ill. (98 coul.) 27 x 20 cm 978-088884-830-7 $49.00 (39 €)









Index des catalogues et des listes d'exposition du Musée des beaux-arts du Canada 1880-1930
Philip Dombowsky

Cette publication est la plus récente étape dans un chantier de longue haleine entrepris par la Bibliothèque et les Archives du Musée des beaux-arts du Canada en vue de documenter et de rendre accessible la mine d'information que recèle l'histoire des expositions du Musée. Dans son concept et son format, elle s'apparente l'Index des catalogues d'art parus au Canada au XIXe siècle publié en 2004. La présente publication indexe 10 209 inscriptions provenant de quarante-neuf catalogues et soixante-cinq listes d'expositions inédites et se compose de trois sections principales : la liste des catalogues, l'index des artistes, et la liste des collectionneurs. Une histoire détaillée du Musée à cette époque est également incluse. En français et anglais.

Musée des beaux-arts du Canada (mars 2007) 514 pp ill. 28 x 20 cm couverture souple 978-088884-835-2 $100.00 (80 €)



Dé-con-structions
Josée Drouin Brisebois

Dé-con-structions est une publication présentant le travail d'artistes vivant au Québec et dont les interventions remettent en question le musée en tant que contexte. Ces artistes font un travail expérimental en imaginant de nouvelles façons de nous déstabiliser dans nos attentes vis-à-vis d'un objet d'art et nous amènent à réfléchir à l'influence qu'exercent les galeries sur notre perception de l'art. Les installations créées pour l'exposition confrontent le musée à une réflexion sur son rôle d'instrument de collection, de préservation et d'exposition d'oeuvres d'art. De lieu de présentation, l'espace est ici transformé en studio et laboratoire servant à élaborer, tester et expérimenter des idées par le processus de création et d'exposition. Avec la participation de Michel de Broin, Jean-Pierre Gauthier, Karilee Fuglem, Tricia Middleton et Annie Thibault.

Musée des beaux-arts du Canada (04/2007) 32 pages ill. coul. 23 x 20 cm 978-0-88884-834-5 $12.95 (10 €)



Revue du Musée des beaux-arts du Canada : Volume 5 (2006)
Sous la direction de David Franklin

Cette revue annuelle est un outil de recherche incomparable pour le Canada et la communauté artistique internationale. Elle contient des essais sur l'art réalisés par des chercheurs et des passionnés du domaine sur tous les aspects des vastes collections du musée, et accorde autant d'importance aux sujets canadiens qu'étrangers. Cette édition contient les essais sur le sculpteur italien Alessandro Vittoria, le peintre victorien George Frederic Watts, l'artiste contemporaine américaine Nancy Spero ainsi qu'un texte sur les catalogues de ventes aux enchères aux 18e et 19e siècles. En français et anglais.

Musée des beaux-arts du Canada (01/2007) 166 pp 56 ill (22 coul.) 27 x 20 cm 978-0-88884-823-9 / ISSN: 1492-8035 $25.00 (20 €)




Art Metropole : Le top 100
Kitty Scott, Jonathan Shaughnessy, Peggy Gale et AA Bronson

La collection Art Metropole forme un ensemble de pièces véritablement unique. Une bonne partie des œuvres hors norme qu'elle contient ont été créées précisément pour remettre en question le rôle et la nature de l'objet artistique, du marché de l'art et du musée d'art. Les membres du groupe General Idea étaient alors à l'épicentre de ces activités et ils ont eu la clairvoyance de collectionner les documents éphémères produits de la fin des années 1960 jusqu'au début des années 1990. Que cette arche culturelle soit maintenant au Musée des beaux-arts du Canada en dit long sur sa valeur en tant que document historique et chronique d'une histoire vivante qui continue d'avoir des résonances aujourd'hui. La publication comprend plusieurs textes, notamment un essai de Peggy Gale sur les histoires entrelacées d'Art Metropole et de General Idea ainsi qu'un essai de AA Bronson autour d'une liste alphabétique du top 100.

Musée des beaux-arts du Canada (12/2006) 140 pp 150 ill. 23 x 18 cm 9-780888-848222 $32.00 (26 €)



La Photographie mise en scène : Créer l'illusion du réel
Sous la direction de Lori Pauli

Première étude majeure à paraître sur l'histoire de la photographie mise en scène, ce livre retrace l'évolution de ce genre, depuis le milieu du XIXe siècle jusqu'à aujourd'hui, par l'analyse d'œuvres marquantes. Parmi les artistes : Marcel Duchamp, Man Ray, Robert Doisneau, Cindy Sherman, Michael Snow et Evergon. Des historiennes de la photographie discutent de l'album victorien et des tableaux vivants, de la peinture et de la littérature comme source d'inspiration, des mystifications surréalistes et plus encore. Veuillez noter que la version anglaise de cette publication n'est pas publiée par le Musée des beaux-arts du Canada et n'est pas disponible d'ABC Livres d'art Canada Distribution.

Musée des beaux-arts du Canada (07/2006) 176 pp col. ill. 28 x 23 cm 0-88884-813-7 $9.99 (8 €)





Chefs-d'œuvre du baroque du Musée des beaux-arts du Canada
Erika Dolphin

Publication accompagnant la plus récente exposition itinérante du Musée des beaux-arts du Canada. Afin d'éclaircir la particularité et la diversité de la période baroque, la publication présente 12 œuvres réalisées par des artistes provenant de différents pays et climats sociaux, politiques, économiques et religieux. Parmi les artistes : El Greco, Rubens et Rembrandt. L'essai est suivit de critiques ainsi que de planches couleurs de chaque œuvre. Une excellente introduction compréhensive aux artistes et leur période.

Musée des beaux-arts du Canada (09/2006) 32 pp 30 ill. coul. 22 x 28 cm 0-88884-820-X   $.99 (minimum de 10 ex. Pas d'escompte)





Dessins britanniques du Musée des beaux-arts du Canada
Douglas E. Schoenherr

Quatrième d'une série d'expositions thématiques qui a débuté en 2003, Dessins britanniques présente les plus beaux dessins, réalisés entre le XVIIIe et XXe siècle, de la collection du Musée. Aussi disponible en anglais.

Musée des beaux-arts du Canada (2005) 196 pp 218 ill. (70 coul.) 26.5 x 20 cm 0-88884-803-1 $49.00 (39 €)



Index des catalogues d'art parus au Canada au XIXe siècle
Jonathan Franklin

Cet outil de référence unique identifie, date et établit l'appartenance d'œuvres d'art, facilitant ainsi la recherche sur l'histoire de la production artistique et la collection d'art. Cet ensemble de deux volumes contient les données de plus de 43 629 œuvres réalisées par quelques 4 545 artistes dans 266 catalogues et inclut également un index de 1 660 noms de collecteurs. En français et anglais.

Musée des beaux-arts du Canada (2004) deux volumes : vol. 1 (A-L) 983 pp; vol. 2 (M-Z); 1066 pp 28 x 20 cm
0-88884-786-6 (Pour les deux volumes. Vendus ensembles). $175.00 (140 €)


Dessins flamands et hollandais du Musée des beaux-arts du Canada
Odilia Bonebakker, Joaneath Spicer et David Franklin

Ces 70 dessins flamands et hollandais du XVe au XVIIe siècle, joyaux de la collection du Musée, sont exposés et analysés ensemble pour la première fois.

Musée des beaux-arts du Canada (2004) 188 pp 170 ill. (70 coul.) 26.5 x 20 cm 0-88884-785-8 $49.00 (39 €)



Dessins français du Musée des beaux-arts du Canada
Sonia Couturier

Cette publication regroupe 70 dessins français du XVIIe au XIXe siècle provenant de la collection permanente du Musée.

Musée des beaux-arts du Canada (2004)
188 pp 177 ill. (70 coul.) 26.5 x 20 cm 0-88884-782-3 $49.00 (39 €)



David Rabinowitch
Josée Bélisle, David Carrier et al

Cette publication accompagne l'une des premières manifestations d'envergure au Canada pour cet artiste installé à New York. Elle met en lumière les développements d'une pratique sculpturale et graphique nourrie des confluences de la science, de la littérature et de la philosophie. Coéditée avec le Musée d'art contemporain de Montréal.
Disponible aussi en anglais.

Musée des beaux-arts du Canada (2003)
120 pp 110 ill. 32 x 25 cm 0-88884-770-X $44.95 (31 €)



Confluence : La photographie contemporaine canadienne
Martha Hanna

Cette publication démontre comment les photographes ont privilégié le travail de conception de l'image plutôt que son pouvoir de véhiculer de l'information comme le font les photojournalistes et les photographes documentaires. Avec les œuvres de Michael Snow, Lynne Cohen, Geneviève Cadieux, Geoffrey James et Jeff Wall. Publiée en association avec le Musée canadien de la photographie contemporaine. En français et anglais.

Musée des beaux-arts du Canada (2003) 74 pp 25 ill. 28x19 cm couvertrure rigide 0888847696 $24.95 (17 €)



Dessins italiens du Musée des beaux-arts du Canada
David Franklin
Cette superbe sélection de dessins italiens du XVIe au XVIIIe siècle témoigne du renouveau d'intérêt du siècle des Lumières pour l'esthétique gréco-romaine.

Musée des beaux-arts du Canada (2003)
176 pp 143 ill. (70 coul.) 26.5 x 20 cm 0-88884-765-3 $49.00 (39 €)



Revue du Musée des beaux-arts du Canada : Volume IV (2003)
Marion H. Barclay et al

Dans ce numéro : une analyse de la reine Elizabeith I à travers des portraits gravés ; l'attribution d'un portrait allemand du 16e siècle ; une analyse d'une étude d'après un œuvre de Rubens ; les dessins des orfèvres du Québec au 19e siècle ; et l'histoire d'une murale contestée de Greg Curnoe dans les années soixante. En français et anglais.

Musée des beaux-arts du Canada (2003)
176 pp 62 ill. (14 coul.) 26.5 x 20 cm 0-88884-789-0 $25.00 (20 €)




Revue du Musée des beaux-arts du Canada : Volume III (2002)
François-Marc Gagnon et al

Dans ce numéro : à propos d'un Picasso néoclassique ; la figuration dans l'œuvre de Jackson Pollock ; le paysage dans l'œuvre de Borduas ; Paul Klee face à l'histoire ; une étude de deux œuvres de Gauguin ; l'art du daguerréotype ; et encore plus. En français et anglais.

Musée des beaux-arts du Canada (2002)
280 pp 84 ill. (37 coul.) 26.5 x 20 cm 0-88884-772-6 $25.00 (20 €)



Paradis insaisissables : le prix du millénaire
Diana Nemiroff et Johanne Sloan

Cette publication souligne la création d'un prix international en arts visuels doté d'une bourse au Canada. Ce prix reconnaît, à la fois sur le plan symbolique et de façon tangible, les réalisations d'artistes contemporains parmi les plus importants de notre époque. Parmi les artistes : Janet Cardiff, Liz Magor et Jana Sterbak. Aussi disponible en anglais. Nouveau prix.

Musée des beaux-arts du Canada (2001)
152 pp 83 ill. (53 coul.) 30 x 20 cm 0-88884-721-1 $.99 (minimum de 10 ex. Pas d'escompte)




Revue du Musée des beaux-arts du Canada : Volume II (2001)
Cathy Busby et al

Dans ce numéro : une étude sur l'artiste canadien du 19e siècle Théophile Hamel ; la nouvelle documentation sur l'œuvre de Gustav Klimt ; une nouvelle interpretation d'une œuvre de Giuseppe Maria Crespi ; une investigation sur la carrière de l'artiste néerlandais du 16e siècle Hans Snellinck ; ainsi q'une entrevue avec l'artiste contemporain canadien Ken Lum. En français et anglais.

Musée des beaux-arts du Canada (2001)
170 pp 52 ill. (22 coul.) 26.5 x 20 cm 0-88884-752-1 $25.00 (20 euros)



Revue du Musée des beaux-arts du Canada : Volume I (2000)
Colin B. Bailey et al

Dans ce numéro : la redécouverte d'un tableau de Boucher ; un regard neuf sur un portrait par Girodet ; l'analyse d'une œuvre de Piero di Cosimo ; un texte sur un pionnier de la photographie Farnham Maxwell Lyte ; ainsi q'un hommage à la carrière de Kathleen M. Fenwick, commissaire du Musée. En français et anglais.

Musée des beaux-arts du Canada (2000)
158 pp 55 ill. (9 coul.) 26.5 x 20 cm Pas d'ISBN $25.00 (20 €)


Robert Murray : De l'atelier à l'usine
Denise Leclerc

Les sculptures de Murray, en aluminium, acier et feuilles de bronze nous permettent de mieux comprendre le contexte social et économique qui a contribué à la lancée, à l'échelle internationale, de la sculpture monumentale "abstraite". Rétrospective d'une carrière qui s'étend sur une quarantaine d'années. Nouveau prix.

Musée des beaux-arts du Canada (1999) 196 pp 127 ill. (42 coul.) 29 x 20.5 cm 0-88884-693-2  $.99 (minimum de 10 ex. Pas d'escompte)



Le Musée des beaux-arts du Canada : Un trésor national
Sous la direction de Pierre Théberge

Musée des beaux-arts du Canada (1999)
36 pp 38 ill. coul. 23 x 20.5 cm 0-88884-711-4 $4.95 (4 €)




Art canadien : Volume 2 ( G-K)
Sous la direction Pierre B. Landry

Ce deuxième volume comprend 197 biographies d'artistes, de Gaboriau à Kurelek, et fait place à plus de 1700 illustrations appartenant à la collection du Musée et présentées chronologiquement pour chacun des artistes.

Musée des beaux-arts du Canada (1994) 410 pp 1710 ill. 25 x 21.5 cm 0-88884-637-1 $74.95 (60 €)




Art canadien : volume premier (A-F)
Sous la direction de Charles C. Hill et Pierre B. Landry

Ce premier volume comprend plus de 300 biographies d'artistes canadiens, de Adamson à Fuller, et fait place à plus de 700 illustrations appartenant à la collection du Musée et présentées chronologiquement pour chacun des artistes.

Musée des beaux-arts du Canada (1988) 447 pp 710 ill. 26.5 x 22.5 cm couverture rigide 0-88884-546-4 $74.95 (60 €)