Elicha.jpg

EMANUEL LICHA : ET MAINTENANT REGARDEZ CETTE MACHINE

Lesley Johnstone, Volker Pantenburg et Susan Schuppli

Musée d’art contemporain de Montréal
144 pp ill. coul. 25 x 19 cm souple
9782551256945
29,95 $
février 2017
Beyrouth, Sarajevo, Gaza, Kiev, Belgrade - ces lieux sont liés de manière indélébile à la guerre et au conflit de notre époque. Pour les Occidentaux, ces lieux existent en même temps dans un espace flou entre la réalité et la fiction. Entre les communiqués gouvernementaux et les rapports non officiels qui racontent des histoires d’attaques, d’émeutes, et de représailles, la réalité sur le terrain est difficile à décerner. Donc, comment voir ce que l’on sait? La question résonne à travers l’œuvre de Emanuel Licha, qui a passé 10 ans explorant les perspectives des combattants et des journalistes de guerre. Publiée à l’occasion d’une exposition itinérante, cette publication documente la version installative de Hotel Machine, un documentaire de création. Tourné dans plusieurs havres de paix pour des journalistes de guerre, le film est projeté au centre d’un espace entouré de cinq postes d’archives où sont explorés les aspects du concept d’« hôtel de guerre » au moyen de textes, d’images et d’autres documents. Ce qui est révélateur, le titre de la publication est tiré de Dans la Colonie pénitentiaire de Kafka. En français et anglais.

Emanuel Licha est né à Montréal en 1971. Parmi ses expositions au Québec, mentionnons celles qui ont été présentées au Musée régional de Rimouski, ainsi qu’à la Galerie SBC et à la Galerie B-312. En Europe, le travail de Licha a été présenté au festival LOOP 09, à Barcelone; à la Galerie Cortex Athletico, à Bordeaux; au Centre Culturel Canadien, à Paris; à Careof, à Milan; et à l’Institut d’art contemporain de Pristina. Il a également fait l’objet d’une exposition au Museo Ex Teresa Arte Actual, à Mexico.

Lesley Johnstone est conservatrice et chef des expositions et de l’éducation au Musée. Elle est auteure des monographies sur Valérie Blass, Lynne Marsh, Eve Sussman et Liz Magor. Volker Pantenburg est professeur en études cinématographiques à Universität libre de Berlin et co-fondateur de l’Institut Harun Farocki. Susan Schuppli est une artiste installée à Londres ou elle est est directrice par intérim au Centre for Research Architecture, au Goldsmiths College.