ABC Livres d'art Canada

Galerie de l'UQAM




Galerie de l'UQAM


Aude Moreau : La nuit politique / The Political Nightfall
Louise Déry, Kevin Muhlen & Fabrizio Gallanti

audemoreau.jpgspacerLes œuvres photographiques, filmiques et sonores d’Aude Moreau jettent un éclairage inédit sur la ville nord-américaine, avec son quadrillage moderniste, ses tours vertigineuses dressées vers le ciel, ses logos lumineux au langage économique, ses vides et ses pleins qui cloisonnent ou offrent des échappées. Parce qu’elle emboîte le cinéma dans l’architecture, l’écrit dans le verre, le politique dans l’économique, la transparence dans l’opacité, voire le privé dans le public, l’artiste détourne et remodèle l’iconographie de ces images urbaines souvent stéréotypées et dont le destin, dorénavant, ne trouve guère d’issue alors que tombe la nuit politique. La publication accorde une place importante au dernier film d’Aude Moreau : THE END in the Background of Hollywood, tourné en hélicoptère au-dessus de Los Angeles, alors que des tours jumelles délivrent un percutant message de fin du monde. Depuis les années 2000, Aude Moreau développe une pratique combinant sa double formation en scénographie et en arts visuels. Qu’il s’agisse de concepts patiemment développés pendant plusieurs années pour donner lieu à des installations ambitieuses, des films et des photographies, ou d’interventions matérielles réalisés dans le contexte d’exposition comme ses célèbres tapis de sucre, Aude Moreau exerce avec pertinence un regard hautement critique sur la société du spectacle, la privatisation de l’espace public et la domination des pouvoirs économiques sur l’état du monde actuel. Son travail a été présenté au Québec, en France, aux États-Unis et au Luxembourg. Détentrice d’une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal, elle a été récipiendaire de la Bourse Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain (2011), ainsi que du Prix Powerhouse de La Centrale (2011). La publication accompagne l’exposition du même titre, dont le commissariat est assuré par Louise Déry. Elle est produite par la Galerie de l’UQAM en partenariat avec le Centre culturel canadien à Paris, le Casino Luxembourg à Luxembourg et The Power Plant à Toronto, institutions qui présentent également l’exposition. Louise Déry est la directrice de la Galerie et auteure de plusieurs publications marquantes notamment sur David Altmejd, Shary Boyle et Michael Snow. Kevin Muhlen est directeur artistique au Casino Luxembourg Forum d’art contemporain. Avant de devenir Mellon Senior Fellow à l’École d’architecture de l’Université Princeton, Fabrizio Gallanti a occupé le post de directeur associé des programmes au Centre Canadien d’Architecture. En français et anglais.


The photographic, film and sound works of Aude Moreau cast a hitherto unexplored light on the North American city, with its modernist grid, soaring towers, blinding corporate logos, and with its solids that box us in and voids that let us out. Embedding film in architecture, politics in economics, transparency in opacity, and the private in the public, Moreau deflects and refashions the iconography of stereotypical urban images to project the future as a gathering political darkness. Prominently featured is Moreau’s latest film, the powerfully apocalyptic THE END in the Background of Hollywood, shot by helicopter over Los Angeles. Aude Moreau’s practice encompasses her dual training in scenography and the visual arts. With concepts painstakingly developed over several years to produce ambitious installations, films and photographs, she focuses a critical gaze upon society as spectacle, the privatization of public space, and the domination of the state by market forces. Gordon Matta-Clark, Ed Ruscha, and Mies Van Der Rohe are key influences on how Aude Moreau observes and interprets the city. Aude Moreau has studied in both her native France and in Canada and has exhibited in Canada, Europe and the United States. She is a recipient of the Claudine and Stephen Bronfman Fellowship in Contemporary Art (2011), as well as the Powerhouse Prize from La Centrale (2011). This is the first monograph dedicated to her work. Produced by the Galerie de l'UQAM (Université du Québec à Montréal) in partnership with the Canadian Cultural Centre (Paris), Casino Luxembourg (Luxembourg) and The Power Plant (Toronto), institutions where the exhibition will be shown. Louise Déry is gallery director and author of groundbreaking monographs on David Altmejd, Shary Boyle and Michael Snow. Kevin Muhlen is artistic director at Casino Luxembourg Forum d'art contemporain. Prior to being named Mellon Senior Fellow at Princeton University School of Architecture, Fabrizio Gallanti was Associate Director Programs at the Canadian Centre for Architecture. In English and French.

Galerie de l’UQAM (09/2015) 104 pp ill. coul. 27 x 21 cm rigide/hardcover  9782920325517  35,00$





Michael Blum : Notre histoire / Our History
Michael Blum

ourhistory.gifspacerBien qu’elle accompage une exposition du même titre, cette publication n’est pas une catalogue d’exposition. Elle n’est pas non plus un livre d’artiste ni un essai sur l’artiste Michael Blum. Elle se veut plutôt le rapport d’une recherche conduite par l’artiste désireux d’examiner l’histoire de son pays d’accueil à la lumière d’une certaine actualité l’ayant mis en présence de cette vertigineuse notion qu’est « l’identité ». Une partie de cette recherche s’est développée sous la forme d’un sondage envoyé par l’artiste à plus de 600 personnalités publiques des domaines politique, artistique et universitaire au Québec et au Canada. Le livre dévoile les réponses de 86 personnes aux questions suivantes : Le Québec, pour vous, qu’est-ce que c’est?; Comment expliqueriez-vous la différence entre le Québec et le Canada à un étranger?; Si un musée devait conserver l’histoire des différences entre le Québec et le Canada, comment l’envisageriez-vous?; Comment voyez-vous les relations entre le Québec et le Canada d’ici deux ou trois générations? Né à Jerusalem, Micahael Blum à étudié à l’Université de Paris Panthéon-Sorbonne et au Rijksakademie van beeldende kunsten (Amsterdam). Il est professeur à l’École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal. Blum développe une pratique - vidéos, livres, installations - qui vise une relecture critique de la production culturelle et de l’histoire. Il compte parmi ses réalisations de nombreuses expositions, entre autres au Centre Pompidou et au New Museum, New York. En français et anglais.



While published to accompany an exhibition, this publication is not an exhibition catalogue. Neither is it an artist's book nor an essay on artist Michael Blum. Rather, it is a report on research conducted by the artist on his adopted country - Canada - and the search for identity of its largely Francophone province, Quebec. To this end, Blum sent a questionnaire to 600 public personalities, the responses of 86 of whom are documented here. Well-known political, artistic and educational figures respond to questions such as: What does Quebec mean to you?; How would you explain the differences between Canada and Quebec to a non-Canadian?; What would a museum dedicated to the differences between Canada and Quebec collect?; How do you see the relationship between Canada and Quebec in two or three generations? Born in Jerusalem, Michael Blum studied at Université de Paris Panthéon-Sorbonne (Paris), and at Rijksakademie van beeldende kunsten (Amsterdam). He is currently professor at the Université du Québec à Montréal’s School of Visual and Media Arts. Through video and installation, Blum’s artistic practice develops critical readings of cultural history. His work has been shown at numerous venues including the Centre Georges-Pompidou (Paris) and the New Museum (New York). In English and French.

Galerie de l’UQAM (09/2014) 156 pp ill. coul. 20.5 x 12.5 souple / softcover  9782920325500  $15.00






Le Projet Peinture : Un instantané de la peinture au Canada  / The Painting Project : A Snapshot of Painting in Canada

Julie Bélisle, Louise Déry, Robert Enright, Nicolas Mavrikakis, Jonathan Shaughnessy

projetpeinture.jpgspacerCette publication présente un portrait unique et magistral de la pratique picturale actuelle au Canada pour un large auditoire, articulé en quatre sections : les figures du réel émanant de démarches attachées à la figuration et s’inscrivant dans la lignée des grandes traditions picturales; les univers de fiction provenant de démarches figuratives à contenu soit symbolique, soit inspiré de la bande dessinée, des médias et de l’illustration ou soit de l’imagerie de synthèse; la peinture comme sujet où c’est le « comment peindre » qui est le sujet de l’œuvre par l’utilisation de la citation, par la gestualité ou par l’abstraction; finalement, les pratiques hybrides où la peinture se développe au contact des autres disciplines artistiques devenant ainsi une peinture-objet, une peinture-écriture ou une peinture-photographie. Elle comprend un essai de Julie Bélisle sur la présence de la figure dans la peinture canadienne actuelle; de Louise Déry sur l’idée de l’exposition comme panorama et moyen de définition identitaire; de Robert Enright sur le passage entre la peinture contemporaine et la peinture actuelle au Canada; de Jonathan Shaughnessy sur l’idée de collectionner la peinture dans une institution nationale et un texte de Nicolas Mavrikakis sur l’état de la peinture au Québec. Le livre comprend plus de 120 œuvres reproduites en couleur et accompagnées de notices ainsi que les biographies des artistes et des auteurs. En français et anglais.





This ambitious foray into painting as it is practiced throughout Canada today tackles an almost overwhelming subject to discover clearly distinguishable movements and tendencies each with its own characteristics, resources and objectives. Closely reviewing the works of dozens of artists painting today, this generously illustrated publication reveals distinct artistic categories: figures of reality, works emanating from the procedures of figuration and in line with the great painting traditions; fictional worlds, works arising from figurative undertakings with content inspired by cartoons, graphic novels, illustration or the internet; painting as the subject, where through quotation, gesture and abstraction "how to paint" is the subject matter; and, finally, hybrid practices, in which painting develops in osmosis with other art disciplines to produce object-paintings and photograph-paintings. Accompanying the main essay are several original texts exploring different corollaries of this immense topic: the meaning of the human figure in current painting; the exhibition of current painting as a vehicle for the construction of identity; the passage from 20th century painting to 21st century painting; the collection of current painting by national institutions; and the state of painting in Québec. With 120 works reproduced in full colour and complete biographical notices on all participating artists, this authoritative tome is essential reading for anyone wishing to understand the redefined space that painting has claimed for itself in the visual arts in the 21st century. In English and French.

Galerie de l'UQAM (05/2013) 364 pp 120 ill. coul. 29 x 21 cm souple / softcover  978-2-920325-49-4   $50.00



Stéphane Gilot : Mondes modèles

Eve-Lyne Beaudry, Marie-Eve Beaupré, Florence De Mèredieu, Séamus Kealy

gilot.jpgspacerStéphane Gilot s’intéresse aux diverses formes d’utopie et de dystopie, à l’architecture, aux structures sociales, à la cosmologie et à l’épistémologie. Artiste multidisciplinaire, il développe par le biais de l’installation, de la vidéo, de maquettes et du dessin une réflexion extrêmement riche sur la notion de « mondes ». La présente publication s’attarde à deux œuvres majeures : MULTIVERSITÉ/Métacampus (2012) et La Cité performative (2010). Cette dernière constitue en elle-même une synthèse de la démarche de l’artiste. Telle une cité miniature, des modèles réduits de projets réalisés antérieurement par l’artiste et d'autres projections architecturales sont déposés sur une plateforme et deviennent les bâtiments dans lesquels sont intégrées des vidéos de performeurs. MULTIVERSITÉ/Métacampus quant à elle se présente comme un laboratoire de recherche, d’expérimentation et d’échange pour penser cette forme utopique exemplaire qu’est l'Université et pour imaginer ses potentialités comme lieu d’émergence, de constitution et de diffusion de la pensée et des savoirs. Généreusement illustré, ce livre comprend une réécriture de la célèbre Bibliothèque de Babel de Borges, adaptée à l’univers visuel de Gilot, des essais sur l’installation MULTIVERSITÉ/Métacampus, et un texte sur La Cité performative. En coédition avec le Musée national des beaux-arts du Québec. En français et anglais.


Stéphane Gilot explores various forms of utopia and dystopia, architecture, social structures, cosmology and epistemology. With a multidisciplinary approach involving installation, video, maquettes and drawing, he develops a wealth of ideas on the notion of “worlds.” This book focuses on two major works: MULTIVERSITÉ/Métacampus (2012) and La Cité performative (2010). The latter is a synthesis of the artist’s varied practice: small-scale models of earlier projects and other architectural projections stand on a platform like a miniature city, with some of the buildings housing performance videos. MULTIVERSITÉ/Métacampus is akin to a forum for research, experimentation, exchange and reflection on the university as a utopian exemplar and for imagining its potential as a place for the emergence, development and circulation of ideas and knowledge. This generously illustrated publication includes a rewrite of Borges’s famous Library of Babel adapted to Gilot’s visual universe, essays on MULTIVERSITÉ/Métacampus, and an essay on La Cité performative. Co-published with Musée national des beaux-arts du Québec. In English and French.

Galerie de l’UQAM (11/2012) 128 pp 60 ill. coul. 26 x 19 cm souple/softcover  978-2-920325-47-0  $30.00





Patrick Bernatchez : Lost in Time
Mélanie Boucher, Michel Marie, Bernard Schütze

Bernatchez.gifspacerCe premier catalogue monographique consacré à l’artiste montréalais  parcourt plus d’une quinzaine d’années de travail consacrées au dessin, à la gravure sur miroir, à la confection d’objets insolites, au détournement de pièces musicales et à la réalisation de films. Il met l’accent sur le plus récent projet de Bernatchez, Lost in Time, qui s’articule autour d’une montre-bracelet prenant un millénaire pour effectuer une rotation complète et qui inclut également le film 180°, où un musicien suspendu au plafond d’une salle de spectacle exécute, sur un piano également renversé, une pièce de Guillaume Lekeu. L’ouvrage comporte un essai sur la nouvelle série Lost in Time, une analyse des films de la série Chrysalides, et un texte qui nous fait entrer dans la mécanique de la montre-bracelet, laquelle défie notre conception du temps. En français et anglais.

This first monograph on the conceptual work of the Montreal-based artist features fifteen years of prodigious creation around the investigation of time. A wristwatch which takes an entire millennium to to complete one rotation (Lost in Time), and film depicting a pianist suspended from the ceiling of a concert hall playing a piece by Guillaume Lekeu (180°) are just of few of the works that address and in fact embody the concept of transformation. Three original essays expose, in video and musical works, a central notion of time in Bernatchez's work that is linear, cyclical, reinvented, immaterial, and yet sensed in body and soul. In English and French.

Galerie de l’UQAM (03/2012) 148 pp 40 ill.  27 x 21.5 cm rigide / hardcover  978-2-920325-46-3  $35.00





Loin des yeux près du corps. Entre théorie et création


Auteures : Thérèse St-Gelais, Sylvie Fortin, Émilie Houssa, Joanne Lalonde, Anne-Marie St-Jean Aubre, Mercédès Baillargeon, Catherine Cyr, Stéphane Martelly, Lori Saint-Martin, Jocelyne Lupien, Frieda Ekotto, Martine Delvaux, Isabelle Boisclair, Catherine Mavrikakis, Elvan Zabunyan, Audrey Laurin, Liza Petiteau, Sophie Stévance, Jacinthe Dupuis

lindesyeux.gifspacerLoin des yeux près du corps. Entre théorie et création rassemblent des essais portant sur la production actuelle de créatrices, toutes formes d’art confondues. En première partie, l’ouvrage se concentre sur des œuvres présentées dans l’exposition Loin des yeux près du corps qui rendent perceptibles des expériences sensitives que le regard seul ne peut saisir. Dans la seconde, il regroupe des textes qui se penchent sur les liens intimes entre la théorie et la création dans le travail de femmes artistes, auteures, historiennes et théoriciennes. Partant de l’idée que nos espaces de vie sont indissociables de ceux de la pensée ou de la création, l’ouvrage fait part de pratiques qui s’investissent dans la production d’un savoir critique sur nos manières de créer et de réfléchir. Ensemble, ces essais et ces œuvres montrent combien le corps et l’esprit fusionnent lorsqu’ils s’engagent dans l’affirmation d’une identité sans cesse à revoir. Coédition avec les Éditions remue-ménage. En français.


Galerie de l'UQAM (janvier 2012)  182 pp 35 ill. coul. 27 x 21 cm souple   978-2-920325-45-6   35,00 $







Paul-André Fortier : Solo 30x30
Marie Lavigne, Louise Déry et Guylaine Massoutre
Portfolio de Yann Pocreau

3030.gifspacerCet ouvrage permet de découvrir l’œuvre chorégraphique majeure de Paul-André Fortier, le Solo 30x30. Depuis 2006, l’artiste parcourt le monde et danse durant 30 minutes, pendant 30 jours consécutifs dans différents lieux inhabituels pour la danse: le toit d’un entrepôt à Nancy, un pont à Newcastle, un espace résiduel du centre-ville de Montréal, des places publiques à Rome, à New York ou à Yamaguchi. Le photographe Yann Pocreau réalise une série de photographies inédites sur cette œuvre hors du commun. Le livre comprend trois textes ainsi qu’une sélection d’archives photographiques du solo réalisées par différents photographes à travers le monde. Publié avec Fortier Danse-Création.

Galerie de l’UQAM  (10/2011) 44 pp ill. coul. 26 x 26 cm souple  978-2-920325-44-9  $25.00


 



Artur Zmijewski : Scénarios de dissidence / Scenarios of Dissidence 

Véronique Leblanc, Louise Déry
 
zmijewski.gifspacerControversés et politiques, les films et les vidéos de l’artiste polonais Artur Zmijewski jouent sur les limites de l’éthique et de la morale pour donner à voir ce que nous préférons ignorer. Agissant à la frontière entre arts médiatiques et documentaire, ils sont réalisés à partir de mises en situation qui confrontent le spectateur de manière radicale à la réalité de l’autre. Deux textes proposent une réflexion sur le politique dans l'art en présentant des oeuvres majeures, dont une importante installation vidéographique, Democracies (2009). Accompagné des extraits du manifeste de l’artiste. Artur Zmijewski a exposé au Kunsthalle Basel, Documenta 12 et au Museum of Modern Art..
En français et anglais.




In his films and videos, Polish artist Artur Zmijewski addresses issues of racism, national identity, religious ostracism and the clash of ideologies . Unabashedly controversial and political, they test the limits of ethics and morality, showing us what we would prefer to ignore. Two essays elucidate several recent works, including Zmijewski ‘s major video installation, Democracies (2009). Accompanied by extracts from the artist’s manifesto.  Artur Zmijewski’s work has been shown at Kunsthalle Basel, Documenta 12 and The Museum of Modern Art..
In English and French. 

Galerie de l’UQAM (05/2011) 150 pp 30 ill. 19 x 15 cm souple (7.5 x 6 in softcover)  978-2-920325-43-2  $15.00




Michael Snow : Solo Snow (Œuvres / Works)
Louise Déry, Éric Bullot, Stéfani de Loppinot, Jacinto Lageira, Michael Snow
 
snow.gifspacerL’artiste multidisciplinaire Michael Snow est une des figures les plus inspirantes de la scène artistique des dernières décennies. Sa pratique artistique, prolifique et protéiforme, trouve à se réinventer à travers l’exploration sans cesse rejouée d’une large gamme de phénomènes visuels et acoustiques et à s’enrichir des mutations qu’autorisent de façon ininterrompue les avancées technologiques. Publié à l’occasion d’une exposition rétrospective unique, ce survol des photographies, projections, installations vidéographiques et œuvres sonores de Michael Snow, réalisés depuis les années soixante jusqu'à tout récemment, veut rendre compte du caractère étonnamment précoce de ce pionnier des arts médiatiques. Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains, est une institution dédiée à la création artistique audiovisuelle, école et lieu d'exposition située à Tourcoing en France. Depuis son ouverture, plusieurs créateurs sont intervenus comme artistes-professeurs invités incluant Jean-Luc Godard, Raoul Ruiz, Chantal Akerman et Michael Snow. Une coédition avec Le Fresnoy. En français et anglais.


Michael Snow is considered one of the world's leading experimental filmmakers and one of Canada's most important living artists. His wide-ranging and multidisciplinary oeuvre explores the possibilities inherent in different mediums and genres, and encompasses film and video, painting, sculpture, photography, writing, and music. This bilingual publication documents an exceptional retrospective exhibition conceived jointly by Canadian and French art institutions and includes selections of photographs, projections, video installations and sound works realized from the 1960s to today. The international nature of this unique event provides the occasion for a vigorous new look at a lifetime's creation. Le Fresnoy (Studio nationel des arts contemporains) is one of France's most distinguished post-graduate art and audiovisual research centres. Artists who have acted as visiting instructors at Le Fresnoy include Jean-Luc Godard, Raoul Ruiz, Chantal Akerman and Michael Snow. Co-published with Le Fresnoy. In English and French.

Galerie de l’UQAM (02/2011)  144 pp 27 x 22 cm rigide / hardcover  978-2-920325-42-5   $35.00 Can. $40.00 U.S.




Shary Boyle : La chair et le sang / Flesh and Blood 

Louise Déry avec/with James Bewley, Michelle Jacques

sboyle.gif
spacerCette publication bilingue accompagne l’exposition du même titre organisée et mise en circulation par la Galerie de l’UQAM. La commissaire Louise Déry a réuni un corpus varié d’oeuvres de la canadienne Shary Boyle, comportant des dessins, peintures, sculptures en porcelaine, miniatures et installations monumentales réalisées depuis 2002. Textes et images révèlent en profondeur l’univers fantaisiste de l’artiste. Entre la grâce et l’étrangeté, ses portraits et ses scènes de genre se lisent comme des allégories de la condition humaine, et leur langage, résolument symbolique et profondément original, engendre d’audacieuses perspectives sur le temps présent. L’artiste dévoile une conscience hantée par les sentiments humains, la vie, l’animalité, l’hérédité, la sexualité et la mort qu’elle met à nu, exacerbe et transgresse au sein d’une exploration intense des liens complexes qui se tissent aujourd’hui entre les individus et les espèces. En français et anglais.


Ingenuity, virtuosity and refinement define the fabulous world of multi-disciplinary artist Shary Boyle. With extraordinary versatility, the Toronto artist engages in drawing, painting, sculpture, audio-visual performance and installations to explore human psychological and emotional states through a fictional fantasy. At once feminist, dream-like and poetic, but always charged with disturbing emotion and expressive candour, her works generate daring and original perspectives on the present. This major publication features all new works, many created especially for Boyle's first solo museum exhibition touring nationally throughout 2011. Three original essays and dozens of colour plates showcase the remarkable talent of this upcoming artist. In English and French.

Galerie de l’UQAM (12/2010) 192 pp 67 ill. coul. 27 x 22 cm rigide / hardcover 978-2-920325-41-8  $40.00







Œuvres à la rue : Pratiques et discours émergents en art public

Sous la direction d’Annie Gérin, Yves Bergeron, Dominic Hardy et Gilles Lapointe
 
Oeuvrealarue.gifspacer.gifQuelle relation l’art public entretient-il avec l’espace et avec la communauté montréalaise ? Le concept d’art public réfère à des œuvres d’art conçues pour s’intégrer à des espaces publics, des sites naturels, des immeubles ou des structures, par un processus d’engagement communautaire auquel peuvent participer des artistes, des architectes et des urbanistes. Or des défis particuliers sont posés aujourd’hui : la conservation même des œuvres permanentes doit souvent être repensée, alors que les phénomènes de relocalisation, de la présence d’art éphémère en milieu urbain et de l’appropriation des monuments témoignent d’une transformation des liens entre l’art et l’espace public au sein de la communauté. L’ouvrage comprend notamment des illustrations d’œuvres de Pierre Ayot, Francis Alys, Gilbert Boyer, Alfredo Jaar, Les Fermières obsédées, Maclean, et Jean Paul Riopelle. Avec les contributions de Francine Couture, Louise Déry, Marie Fraser, Vincent Lavoie, Patrice Loubier, Jocelyne Lupien, Thérèse Saint-Gelais et Jean-Philippe Uzel. Publiée en coédition avec le Département d’histoire de l’art de l’UQAM à l’occasion du colloque du même nom.

La Galerie de l’UQAM (10/2010) 128 pp ill. coul. 21 x 21 cm souple  978-2-920325-40-1  $20.00 


 



David Spriggs : Stratachrome
Marie-Eve Beaupré

spriggs.gifspacer.gifL’œuvre de David Spriggs met en perspective les principales figures d’autorité qui régissent notre interprétation de la couleur verte. Outre sa connotation écologique, le vert est devenu photogénique. Depuis que l’on utilise de larges écrans verts (green screen) pour réaliser les effets spéciaux au cinéma, cette couleur est devenue un symbole contemporain de la substitution. En mettant de l’avant ces différentes connotations, l’installation révèle cette érosion de la frontière entre réel et virtuel qu’induit la couleur. David Spriggs vit et travaille à Montréal.
En français et anglais.




David Spriggs’ installation is an in-depth investigation of all things related to the colour green - its historical and technical significance, symbolic potential and atmospheric resonance. The result is an immersive environment where green is both colour and concept. The work’s figurative references to art history, pornography and the military offer a critical view of shifting power structures seen in a hue that mimics the “enhanced reality” of night-vision optics. David Spriggs lives and works in Montreal. In English and French.

Galerie de l’UQAM (10/2010) 80 pp ill. coul. 19 x 15 cm souple  (7.5 x 6 in softcover) 978-2-920325-33-3  $10.00

 




 Les Saisons Sullivan / The Seasons of Sullivan
Texte : Louise Déry ; Photographies : Marion Landry

Sullivan.gifspacer.gifFrançoise Sullivan est une peintre, sculpteure et danseuse québécoise. Cet album répond à l’idée de faire revivre un projet de danse comportant quatre chorégraphies de Françoise Sullivan sur le cycle des saisons. Françoise Sullivan ne le réalisa qu’en partie, créant d’abord L’été en 1947, aux Escoumins, puis Danse dans la neige en février 1948, sur le mont Saint-Hilaire. Soixante ans plus tard, l’ensemble de l’œuvre voit enfin le jour. Elle comporte, en plus de la création des chorégraphies et de leur interprétation par quatre danseuses, une importante série photographique qui a capté les danseuses en action. Accompagné d’un essai sur l’œuvre mythique de cette grande pionnière de la danse contemporaine au Canada. En français et anglais.

Françoise Sullivan is a pioneer multi-disciplinary artist. As a visual artist she was a member of the Automatists, artists known for their advocacy of artistic and social change in Quebec in the 1940s. And as a dancer and choreographer she was the author of one of the first political treatises on dance published in Canada. This publication documents the revival of a dance project originally conceived by Sullivan in 1947-48 and dedicated to the cycle of the seasons. Sixty years later the work has been recreated by four contemporary dancers. Divided into four sections, the book records each dance with approximately 20 full page black and white photographs. With an essay on Sullivan's emblematic career. In English and French.

Galerie de l’UQAM (05/2010) 173 pp 70 ill. 21 x 21 cm souple / softcover 978-2-920325-31-9 $20.00 Can. $25.00 U.S.





Manon De Pauw : Intrigues

Louise Déry & Manon De Pauw

Manon De Pauw est une des figures montantes du milieu de l'art contemporain québécois et canadien. Photogrammes, photographies, monobandes, vidéoperformances, dispositifs interactifs et installations à projections multiples proposent des investigations aussi variées que poétiques de la lumière et de l'image. Le maniement des accessoires, des matières et des couleurs, le déploiement des gestes, des mains et des corps, le recours à divers moyens de captation et de projection mécanique et numérique et l'utilisation de surfaces d'inscription telles que le papier, la table, l'écran ou la boîte lumineuse participent de ce protocole d'expérimentation artistique qui génère une écriture visuelle traversée par divers âges de l'image. En français et anglais.

Manon De Pauw is one of a new generation of artists and this first monograph traces her path from the beginning of the decade. Photograms, photographs, performative set-ups, single-channel videos and multi-channel video installations all investigate light and the image in ways as varied as they are poetic. Manipulation of accessories, materials and colours, recourse to a wide variety of mechanical and digital recordings, along with tables, screens and light-boxes are all part of a protocol of experimentation that generates a unique visual writing. Produced largely in a darkroom, this body of work explores not only the image but the appearance of the image. In English and French.

Galerie de l’UQAM (10/2009) 132 pp ill. coul. 27 x 22 cm rigide/hardcover 978-2-920325-29-6 $35.00 Can. $40.00 U.S.




Michel Goulet : Rêver le nouveau monde / Dreaming a New World

Louise Déry & Michel Goulet

Ce livre accompagne l’œuvre réalisée par le sculpteur québécois et offerte par la ville de Montréal à la ville de Québec à l’occasion de son 400e anniversaire. L’œuvre est située le long d’un sentier pédestre au cœur d’un jardin dessiné à la française à proximité du Vieux-Québec. Elle est constituée de quarante « chaises-poèmes » en acier inoxydable sur lesquelles apparaissent autant de fragments de textes écrits depuis 1608 par différents poètes. Publié avec la Galerie Simon Blais. En français et anglais.

Publication celebrating a new work of public art created by the sculptor and donated to the City of Québec on the occasion of its 400th anniversary. Forty “poem-chairs”, chairs based on traditional designs and fabricated in stainless steel, have been placed along a pedestrian path near the Old City. Each chair is engraved with fragments of writings from 1608 to present day. Published with Galerie Simon Blais. In French with English text.

Galerie de l’UQAM (02/2009) 92 pp 20 x 17.5 cm rigide/hardcover 978-2-920325-24-1 $20.00 Can. $21.95 U.S.




Monique Régimbald : Éclats de Rome

Julie Bélisle et Monique Régimbald-Zeiber

Régimbald-Zeiber présente un travail réalisé autour de la romancière Elsa Morante. Dans le contexte de ses recherches sur le rapport entre écriture et peinture, l’artiste s’est intéressée à son roman La Storia où se mélangent la grande histoire de la Seconde Guerre mondiale et la petite histoire du personnage d’Iduzza à Rome. En français et italien.

Galerie de l’UQAM (10/2008) 48 pp 19 x 15 cm 978-2-920325-23-4 $5.00


Stéphane La Rue : Retracer la peinture

Sous la direction de Louise Déry et Marie-Eve Beaupré

Stéphane La Rue est une figure dominante de la nouvelle génération de peintres canadiens. Depuis plus d'une décennie, l’artiste explore un périmètre de production restreint à l'intérieur duquel il examine les phénomènes de perception face au monochrome blanc et les innombrables possibilités d'effets illusionnistes du tableau. Le projet actuel de La Rue se trouve dans la transformation de l'objet peint ouvrant sur la sculpture et dans une intense pratique du dessin. L'idée de retracer sa peinture comporte plusieurs dimensions : celle de débusquer le peint dans l'œuvre ; celle de repasser sur ce qui a été peint pour le mettre en évidence; celle de repenser la peinture comme relevant justement du tracé ou du trait. Les essais des commissaires sont accompagnés des textes de Roger Bellemare, Nathalie de Blois, Bernard Lamarche et Monique Régimbald-Zeiber. Publiée en collaboration avec le Musée national des beaux-arts du Québec. En français et anglais.

Stéphane La Rue has been a major figure on the Canadian painting scene for more than a decade. This first monograph covers the last several years of work and is backed up by extensive commentary from a wide range of sources, including critics, acadamics and art professionals. Over the years, La Rue has forged a rich and diverse body of work with the most minimal of means. Working almost exclusively in monochrome white, he takes painting back to a ground zero where its double status as object and image oscillates within a constructed field of vision. Some works are quiet and meditative; others are boldly physical and hold the wall like Constructivist sculptures. Either way, La Rue proves himself a master of complexity in the face of exacting restraint. Co-published with the Musée national des beaux-arts du Québec. In English and French.

Galerie de l’UQAM (05/2008) 144 pp 50 ill. coul. 27 x 22 cm couverture rigide 978-2-920325-20-3 $35.00


Basculer
Julie Bélisle, Mélanie Boucher et Audrey Genois

Voici le premier d’une nouvelle série d’ouvrages abordables produits par la Galerie. Basculer documente l’essentiel de l’exposition avec la particpation de BGL, Sébastien Cliche, Claudie Gagnon, Philomène Longpré et Yann Pocreau. Bien qu’elles séduisent ou qu’elles amusent, ces propositions exploitent les frontières troubles et la fragilité pour mieux déjouer nos perceptions et opérer un passage entre deux états, deux réalités.

Galerie de l’UQAM (05/2008) 72 pp ill. 19 x 15 cm 978-2-920325-21-0 $5.00 (4 €)



Libre-échange : Extraits de la collection de l’UQAM

Marie-Eve Beaupré

Le concept novateur du catalogue d’exposition réside dans la réorganisation ponctuelle de la mise en exposition d’une sélection d’œuvres choisies parmi les nouvelles acquisitions. Au fil des différents accrochages, les disparitions, permutations et autres machinations se sont additionnées, offrant différentes perceptions des œuvres.

Galerie de l’UQAM (05/2008) 72 pp ill. 19 x 15 cm 978-2-920325-22-7 $5.00



David Altmejd : The Index

Louise Déry

altmejdindex.gifspacerLe projet qu'a créé David Altmejd pour le Pavillon canadien exploite l'architecture du lieu en associant les particularités du bâtiment à une fonction aviaire, l'imaginant comme un abri pour les oiseaux, leur permettant de nicher et de se nourrir en toute liberté. Doté de fenêtres largement ouvertes sur un petit boisé des Giardini, The Index entre tout particulièrement en résonance avec une philosophie architecturale favorisant une implantation organique du bâtiment sur le site naturel. Né à Montréal, en 1974, David Altmejd vit et travaille à Montréal, New York et Londres. Parmi les expositions récentes de David Altmejd : Andrea Rosen Gallery (New York), Modern Art (Londres) et Galerie Ghislaine Hussenot (Paris). Publication officielle de la présentation canadienne à la Bienniale de Venise 2007. En français, anglais et italien.

David Altmejd creates powerful installations that, while informed by architectural philosophy, teem with sensory excess. In The Index, Altmejd transforms the helicoid Canadian pavilion into an aviary like no other. Composed of wooden bridges, sections of trees and steel and glass mirrors that are layered and interconnected, the work is inhabited by flocks of stuffed birds, birds fabricated from materials at hand and fragmented bodies of half-men, half-birds - the whole richly ornamented with quartz crystals and mirror shards. The imposing sculpture lies in a glass display case with mirrored sides, thereby exacerbating its formal and material possibilities. The title refers to the diversity of species and its collection. Classification and organization into an avifauna, with an internal balance that ensures perpetuity, communicates the ineluctable unity of life. David Altmejd has exhibited widely, notably in the Istanbul and Whitney Biennials and, in just a few years, has achieved an enviable place on the international art scene. , Official publication of Canada's presentation at the Venice Biennial 2007. In English, French and Italian.

Galerie de l'UQAM (06/2007) 72 pp 110 ill. coul. 29 x 22 cm couverture rigide /hardcover 978-2-920325-18-0 $35.00 Can. $40.00 U.S.





Michel de Broin
Nathalie de Blois

Michel de Broin pratique la performance, la sculpture, l'installation, la photographie et la vidéo. Il aime bousculer et déranger mais jamais sans raison et toujours de façon systématique. Le jeune artiste a déjà produit un corpus d'œuvres tout entier inspiré par des problèmes courants de la vie contemporaine. Avec une œuvre telle que 'L'engin', créé à l'occasion de cette exposition, de Broin commente l'actualité internationale avec ses incessantes guerres et menaces terroristes. L'intérêt de l'œuvre ne se limite pas à ces commentaires sociaux, mais réside aussi dans une démarche riche de références à l'histoire de l'art et d'une singularité qui ne se dément pas depuis plus d'une dizaine d'années. Cette première monographie permet d'apprécier l'approche unique de l'artiste au-delà de la diversité d'un travail qui explore de nombreux médiums. Publiée en collaboration avec la Musée nationale des beaux-arts du Québec. En français et anglais.

For the past ten years, Michel de Broin (b. Montreal, 1970) has been developing a trans-disciplinary art marked by a sometimes critical, sometimes playful stance toward everyday situations and accepted ideas. His creations, often large installations, are rich with metaphors that crystallize either our greatest pleasures or our greatest fears. This beautifully illustrated publication provides an overview of this exciting young career from absurdist bicycle paths and winding staircases that never touch ground to current preoccupations with the state of the world. Engine' is a life-size, free interpretation of the fuselage of a Rolls-Royce aircraft engine. The accompanying text reads, "On September 11 an airplane vanished without a trace in the belly of the Pentagon. The space the object takes up (9 by 12 feet) enables us to measure the absurdity of the disappearance." With the piece are CIA documents from 1962 that provide a chilling reading of today's war against terrorism. Michel de Broin has exhibited in New York, Paris and Berlin as well as throughout Canada. Co-published with the Musée national des beaux-arts du Québec. In English and French.

Galerie de l'UQAM (11/2006) 120 pp ill. coul. 23.5 x 16.5 cm 978-2-920325-37-1 $30.00




Raphaëlle de Groot
Louise Déry, Yann Pocreau et Raphaëlle de Groot

degroot.jpgspacer.gifL'installation, la performance, la vidéo et l'intervention publique ne sont que quelque unes des stratégies utilisées par Raphaëlle de Groot au cours de sa carrière. La pratique artistique de de Groot ne se définit pas en fonction de discipline, elle s'organise plutôt par projets. L'artiste réalise de vastes chantiers de recherches qui l'entraînent au coeur de réalités aussi diverses que celles des non-voyants, des communautés religieuses ou encore des ouvriers du textile. À travers ses contacts avec ces individus et sa collecte exhaustive de documents et spécimens, les données recueillies sont configurées en archives organisées. De Groot transforme ultimement le projet artistique en une œuvre en soi, nous présentant ainsi des univers qui nous sont généralement inconnus. Cette publication est la première à explorer le défi proposé par de Groot quant à ce qu'un artiste devrait être et devrait faire. Déry nous propose un aperçu de la carrière de l'artiste et porte une attention particulière sur le dernier projet de de Groot dans l'usine de textile Cerutti à Biella, en Italie. En français et anglais.

Installation, performance, video and public intervention are just some of the strategies this multidisciplinary artist has used over the past ten years. Raphaëlle de Groot's practice is less defined by discipline than by the projects she organizes. Her vast undertakings have led her to the heart of realities as diverse as religious communities, textile workers and the blind. Through multiple contacts with the individuals concerned and an exhaustive gathering of signs of their longstanding activity, she creates exhibitions that act as living testimony to worlds most of us barely know. This abundantly illustrated first overview explores de Groot's challenge to accepted ideas of what an artist should do and be. Déry provides a thorough analysis of ten years of artistic practice, giving particular attention to de Groot's latest project at the Cerutti textile factory in Biella, Italy. In English and French.

Galerie de l'UQAM (11/2006) 144 pp ill. coul. 27 x 22 cm couverture rigide / hardcover 978-2-920325-97-5 $35.00 Can. $40.00 U.S.





Christof Migone : Trou
Nicole Gingras et Christof Migone

Première monographie publiée sur l'artiste, Christof Migone. 'Trou' fait halte sur une des productions passionnantes de l'art québécois des dernières années. Souhaitant rendre compte de la singularité d'une pratique pluridisciplinaire amorcée au milieu des années 1980, on pourra y découvrir plusieurs œuvres nouvelles éclairées sous l'angle rétrospectif. Cette publication largement illustrée comporte un essai de Nicole Gingras, ainsi que de courts textes de l'artiste. Avec DVD.

An exciting first overview of the career of a leading sound artist. Christof Migone explores sound, the body and their interrelations through radio, video, sound recording, performance and installation. Since the early 1990s, he has participated in numerous sound art and radiophonic events and has produced six solo CD's. This fully bilingual publication takes a retrospective look at this multi-faceted practice through twenty-two works, many presented here for the first time. The sub-title 'trou' or 'hole' highlights Mignone's ability to find uncanny ways for a microphone to capture sound. The accompanying DVD contains five works that reveal the interactivity of sound. Christof Migone divides his time between Montreal - where he is visiting curator at Concordia University's Ellen Gallery - and New York City - where he is pursuing a doctorate at New York University's Tisch School of the Arts. His writings have appeared most notably in the Los Angeles-based Errant Bodies Press. In English and French.

Galerie de l'UQAM (11/2006) 120 pp ill. coul. 27 x 22 cm couverture rigide ISBN 2-920325-38-8 $35.00



Trop : Jean-Luc Nancy
Jean-Luc Nancy, Ginette Michaud, Georges Leroux, Louise Déry, Rodolphe Burger et Isabelle Décarie

Cette publication documente l'exposition du même titre et s'attache aux liens qu'entretient le philosophe Jean-Luc Nancy avec la création artistique contemporaine. Elle contient de nombreux inédits de Jean-Luc Nancy, dont plusieurs fragments de textes réalisés sur des dessins de François Martin et un CD audio témoignant d'une complicité entre le philosophe et le musicien Rodolphe Burger.

Galerie de l'UQAM (11/2006) 184 pp ill. 27 x 22 cm avec CD-audio ISBN 2-920325-96-5 $35.00


Area Mundi
Josée Bélisle, Louise Déry et Johanne Lamoureux

La création du Quartier international de Montréal a mis de l'avant plusieurs nouveaux concepts urbains, incluant l'extension de la voie piétonnière souterraine. Conçu via une étroite collaboration entre architectes, des spécialistes en aménagement urbain et la communauté des affaires de la ville, ce nouvel endroit est désormais la demeure d'œuvres d'art réalisées spécifiquement pour ce site. Dominique Blain, Michel Goulet et Isabelle Hayeur ont chacun créé un triptyque essentiellement photographique ou sculptural qui incite le passant à s'arrêter, regarder et toucher. Cette magnifique publication documente les qualités artistiques, architecturales et urbaines du site. On y retrouve des essais par des commissaires influentes, des discours d'artistes, une carte architecturale du complexe, ainsi que plusieurs planches couleurs qui illustrent cette merveilleuse réussite urbaine. En français et anglais.

The creation of Montreal's new financial district (Quartier international) brought several bold new urban concepts to the fore, among them a new extension of the underground pedestrian passage. Conceived through a close collaboration among architects, urban planners and the business community, this new space now houses art works made specifically for the site. Dominique Blain, Michel Goulet and Isabelle Hayeur each created a triptych of primarily photographic and sculptural pieces that incite the passerby to stop, look and touch.This magnificent hardcover publication documents the site's artistic, urban and architectural qualities. Essays by prominent curators, artists' statements and an architectural map of the complex are accompanied by dozens of colour illustrations of this marvelous urban achievement. In English and French.

Galerie de l'UQAM (06/2006) 96 pp 34 ill. coul. 27 x 22 cm rigide/hardcover 2-920325-35-3 $40.00


David Altmejd  (04/2013 : Quantités limitées disponibles / Limited quantities available.)
Louise Déry

daltmejd.gifspacerCette publication s'avère être la première monographie de David Altmejd, artiste montréalais vivant et travaillant à New York. On nous y présente une abondante documentation, notamment sur son oeuvre 'The University', exposée à la biennale du musée Whitney et acquise par le musée Guggenheim. Altmejd nous propose une architecture moderniste peuplée par des loup-garous en décomposition. Lors de leurs fréquentes apparitions dans des contes de fées, la mythologie grecque et des films d'horreur, ces créatures provoquent soit la sympathie ou l'horreur. L'installation de l'artiste vibre d'énergie potentielle et la structure labyrinthique qui abrite ces créatures a le pouvoir de séduire ou d'effrayer. L'essai dégage les traits singuliers de ce jeune talent déjà reconnu internationalement. Parmi les expositions récentes de David Altmejd : Andrea Rosen Gallery (New York), Modern Art (Londres) et Galerie Ghislaine Hussenot (Paris). En français et anglais.

This first assessment of David Altmejd's meteoric career investigates work produced from the late 1990s to today. Altmejd first came to the world's attention at the Whitney Museum's 2004 Biennial. 'The University', a piece exhibited at the Andrea Rosen Gallery and then purchased by the Guggenheim, is but one of the subjects of this splendidly illustrated monograph. Altmejd's complex labyrinthian work, populated by ghoulish entities drawn from fairy tales, Greek mythology and Hollywood B-movies, juxtaposes a Modernist architectural model with a teeming world of sensory excess. Philosophical and literary references, particularly Quignard and Borges, articulate a visual obsession with the metamorphosis of the body. The resulting œuvre, while emanating architectural precision, draws the viewer into dark recesses of the psyche. David Altmejd has had recent exhibitions at Andrea Rosen and D'Amelio Terras Galleries (New York), Modern Art (London), as well as at the 8th Istanbul Biennial. Altmejd currently lives and works in Brooklyn, New York. In English and French.

Galerie de l'UQAM (03/2006) 112 pp col. ill. 11 x 9 in / 27 x 20.5 cm. rigide / hardcover 2-920325-95-7 $35.00 Can. $40.00 U.S. (28 €)






Cozic versus Cozic
Sous la direction de Louise Déry

Publication produite à l'occasion d'une exposition se déroulant à la Parisian Laundry, à Montréal, et réalisée par des étudiants de la maîtrise du département d'histoire de l'art à l'UQAM. Les sculptures et les installations de Cozic traitent de contradictions, qu'elles soient temporelles, matérielles ou dimensionnelles. Le CD-Rom présente une vingtaine d'oeuvres, ainsi qu'une entrevue avec le duo créateur composé de Yvon Cozic et Monic Brassard.

Galerie de l'UQAM (04/2006) 56 pp 3 ill. coul. inclus CD-Rom (PC seulement) 17.5 x15.5 cm 2-920325-99-X $15.00 (12 €)


Rober Racine : Fantasmes fragiles
Louise Déry & Rober Racine

Rober Racine est un artiste multi-disciplinaire qui, depuis les années 1980, s'impose de plus en plus au sein des arts visuels québécois et canadiens. Racine est également un musicien et un auteur de fiction et de non-fiction. Cette publication nous présente un nouveau projet tout autant singulier et implacable que l'œuvre de l'artiste. La publication reproduit 87 dessins recto-verso de vautours réalisés par Racine et nous présente des essais qui discutent, de manière biographique, philosophique et poétique, de la réflexion et du développement du motif de vautour dans l'oeuvre de l'artiste. La publication a été produite pour accompagner la circulation internationale de l'exposition en 2006, notamment à Paris et à Tokyo. En français et anglais.

Rober Racine has been a leading multidisciplinary artist since the 1980s when he began his massive project of 'deconstructing' the French language. Racine is also an accomplished musician, essayist and author of several works of fiction. This publication introduces a new project, as singular and relentless as any Racine has undertaken. Eighty-seven original drawings of vultures are reproduced here for the first time. The accompanying essays examine the development of the vulture motif in Racine's work, exploring its biographical, philosophical and poetic significance. The exhibition for which this publication has been produced will travel around the world, most notably to Paris and Tokyo. Rober Racine has exhibited at Documenta IX, the Sydney Biennial and the National Gallery of Canada. In English and French.

Galerie de l'UQAM (12/2005) 296 pp 175 ill. coul. 19 x 13 cm couverture rigide/hardcover 2-920325-94-9 $35.00 (28 €)


L'image manquante
Mario Côté, Louise Déry et Monique Régimbald-Zieber

L'image manquante est le résultat de trois années de recherches, d'ateliers et d'expérimentations. Les auteurs nous mènent aux croisements de la peinture et de l'histoire, de la vidéo et du son, ainsi que de la mise en exposition et de l'écriture. À l'aide de pratiques dans et autour de l'image, les auteurs nous font traverser des notions liées à la construction d'une culture identitaire. Le coffret, comprenant trois livres, est une co-édition avec les Éditions les Petits carnets. Parmi les artistes : Normand de Bellefeuille, Nicole Jolicoeur et Christine Marneffe.

La Galerie de l'UQAM (09/2005)
coffret rigide comprenant 3 livres de 96 pp ch. 54 ill. (47 coul.) 23.5 x 16 cm 2-922393-02-X $40.00 (32 €)


Michael Snow : Souffle solaire / Solar Breath
Michael Snow et Louise Déry

Dans un discours d'artiste à la fois réflectif et personnel, Michael Snow nous présente les origines de son vidéo Souffle solaire [Cariatides du Nord]. Louise Déry développe la nature contemplative de l'œuvre. Afin de refléter le concept du "pliage" de l'oeuvre de Snow, la publication est composée de trois documents pliés à l'intérieur d'une reliure en carton. Produit à l'occasion du Mois de la photo à Montréal 2005. En français et anglais.

In an artist's statement that is reflective and personal, Snow writes of the origins of his video projection Solar Breath [Northern Caryatids]. Déry expands upon the contemplative nature of the work. In order to mirror the concept of foldage or "pliage" in Snow's work, the publication is composed of separate documents folded within a fastened binding. Produced on the occasion of the 2005 edition of Le Mois de la photo de Montréal. In English and French.

Galerie de l'UQAM (09/2005) trois documents pliés: deux avec texte et un avec images / 3 folded documents: 2 with text and one with images) ) 13 x 13 cm 2-920325-92-2 $15.00 (12 €)


Jocelyn Robert : L'inclinaison du regard / The Inclination of the Gaze
Louise Déry

Première publication d'importance sur cet artiste multidisciplinaire et versatile. Propulsée par les nouvelles technologies, l'oeuvre de Jocelyn Robert incorpore l'art radiophonique, l'art textuel, la création et l'adaptation de logiciel, l'installation et la performance. Sa double formation en art et science lui permet de s'engager dans une ingénieuse activité psychique, tout comme le ferait un inventeur inspiré et fécond. Robert s'adonne à un travail de la pensée adroite et versatile, mobilisant les concepts de langue et d'images avec une rare acuité. Ses oeuvres sonores, textuelles et visuelles doivent être perçues en tant qu'univers imbibé d'une grande sensibilité poétique. Incorporant l'oeuvre de l'artiste dans son design et sa présentation, cette publication généreusement illustrée contient un essai inédit et qu'une liste complète des expositions, performances, projets radiophoniques, audio et en ligne, ainsi que des textes de Jocelyn Robert. Diplômé de l'Université Stanford, Robert a exposé et performé à travers le monde. Il est membre fondateur d'Avatar à Québec où il vit et travaille. En français et anglais.

The first important critical study of one of Canada's most versatile and ambitious multidisciplinary artists. Propulsed by the latest technologies, the work of Jocelyn Robert incorporates audio art, text art, software creation, installation and performance. A background in both science and art allows him to engage in an ingenious mental activity and, working almost as an inventor, he recruits language and solicits images with rare acuity. His sound, text and image projects are to be listened to, read and gazed upon as a world infused with a strong peotic sensibility. Incorporating the artist's work into its design and presentation, this superby designed and illustrated publication contains an original essay as well as complete information on Robert's exhibitions, performances, radio projects, online projects and writings. A graduate of Stanford University, Jocelyn Robert has exhibited and performed around the world, most notably at the San Francisco Art Institute, Art Insitute of Chicago and The Banff Centre. In English and French.

Galerie de l'UQAM (2005) 144 pp 81 ill. (55 coul.) 27 cm x 22 cm couverture rigide 2-920325-90-6 $30.00 (24 €)


Glissements : Art et écriture
Julie Bélisle, Mélanie Boucher et al

L'idée de départ de cette publication était d'inviter de jeunes artistes et de leur offrir un terrain d'exposition ouvert aux questionnements qui forgent la nouvelle génération d'artistes. Il s'agissait également de faire appel à des auteurs provenant de diverses disciplines et de les jumeler aux artistes afin d'assurer la production d'un premier texte sur ces oeuvres. On y discute, entre autres, la difficulté pour les jeunes artistes de voir leur travail exposé et la rareté des relais critiques dans les arts visuels. Parmi les artistes : Gwenaël Bélanger et Myriam Yates.

Galerie de l'UQAM (2005) livret regroupant six carnets de 6 pp ch, 13 x 13 cm 2-920325-91-4 $15.00 (12 €)


Peter Gnass : Couper / Coller
Sous la direction de Louise Déry et Jocelyne Fortin

Peter Gnass appartient à cette génération d'artistes qui cherchaient à intervenir autrement sur le concept d'espace afin d'en renouveler la perception. Depuis les années 60, sa démarche s'est développée en suivant plusieurs grands enjeux qui relèvent d'un commentaire sur l'architecture et l'environnement : les caractéristiques spécifiques des lieux d'intervention, une pratique active et fertile du dessin comme moyen d'élaboration de la pensée, création de nombreuses installations dont l'existence est ambivalente, ainsi qu'une certaine propension à produire des réalisations éphémères. Six auteurs réfléchissent sur un aspect de sa production depuis les années 60. Chaque publication contient une photographie numérique de l'installation 'C for CUT' signée par l'artiste. Première monographie d'envergure dédiée à l'oeuvre de Peter Gnass

Galerie de l'UQAM / Musée régional de Rimouski (2004) 128 pp ill. coul. 28 x 20 cm 2-920325-87-6 $30.00 (24 €)


Dominique Blain : Monuments
Louise Déry, Georges Leroux, Anne-Marie Ninacs et John R. Porter

Cette collection d'essais inédits, bien qu'inspirés par l'artiste et son oeuvre, est loin d'un catalogue d'exposition. Ce livre est plutôt une étude approfondie des répercussions de la guerre sur l'art, c'est-à-dire de la destruction et de la perte d'oeuvres d'art inestimables et irremplaçables. Louise Déry se consacre à l'analyse de l'œuvre de Dominique Blain, en plus de discuter des patrimoines martyrs et de la sauvegarde des biens culturels. Le philosophe Georges Leroux réfléchit au sens du monument comme témoin de la mémoire universelle. Anne-Marie Ninacs se concentre sur une lecture spécifique de l'œuvre Monuments et, finalement, John R. Porter reprend la saga des trésors polonais sauvegardés au Canada durant de la Deuxième Guerre mondiale. Dominique Blain est une artiste canadienne dont la carrière peut être définie comme une préoccupation continuelle de la responsabilité sociale de l'artiste et de l'art. La jaquette dépliante de la publication dévoile une affiche de son oeuvre Monuments. En français et anglais.

This collection of original essays, while inspired by an artist and her work, is far from an exhibition catalogue. Subtitled "Reflections on Art and War in the Work of Dominique Blain", it is a thoughtful study of one of the many casualties of war: the loss and destruction of national cultural artifacts. A museologist, an art historian, a philosopher and a museum director outline the ethical, political and museological dimensions of safeguarding national treasures, be they Polish in the Second World War or Afghan and Iraqi today. Five essays and a thematic bibliography make this essential reading for anyone concerned with this ongoing international tragedy. Dominique Blain is a Canadian artist whose international career can be defined as a sustained preoccupation with the social responsibility of art and artists. The dustjacket of this hardcover edition opens up into a full-size colour poster of Blain's Monuments. In English and French.

Galerie de l'UQAM (2004) 228 pp 24 ill. 21.5 x 14 cm couverture rigide 2-920325-86-8 $25.00 (20 €)


Sarkis : 2 600 ans après 10 minutes 44 secondes
Louise Déry

Voici une documentation visuelle et textuelle abondante sur l'installation que l'artiste né à Istanbul a créée à l'occasion de cette exposition. L'auteure aborde sa rencontre avec l'artiste, la conception de l'installation et la démarche de Sarkis en appui sur la mémoire, l'identité, la vie et la mort. Des aquarelles aux installations et aux pièces vidéo, son œuvre multiforme constitue un vaste espace poétique où la rencontre du spectateur et de l'œuvre d'art prend une forme nouvelle. Parmi les lieux d'expositions de Sarkis : École nationale supérieure des beaux-arts, Centre Pompidou et Musée d'art moderne de la Ville de Paris. Publication d'une exposition qui représente sa première apparition sur la scène nord-américaine depuis plusieures années. Sarkis vit et travaille à Paris. En français et anglais.

Born in Istanbul in 1938 and now living in Paris, Sarkis has developed a highly personal installation practice composed of watercolours, video and found pieces. This installation, created especially for this exhibition, transforms the gallery space into a vast poetic environment where the encounter between spectator and art becomes a meditation on identity, memory and death. Sarkis has had solo exhibitions throughout Europe, notably at the Centre Pompidou and Musée d'art moderne de la Ville de Paris. This exhibition represents a rare North American incursion for the artist. In English and French.

Galerie de l'UQAM (2004) 148 pp 70 ill. coul. 17 x 23 cm couverture rigide 2-920325-16-7 $25.00 (20 €)


Are You Talking to Me? Conversation(s)
Louise Déry, Didier Prioul et Marie-Pierre Sirois

Cet ouvrage se distingue du catalogue classique par son apport scientifique dans le domaine de la muséologie en abordant des points de vue théoriques nombreux et originaux sur la transformation dont fait l'objet l'institution muséale depuis 20 ans, sur l'exposition comme modèle de médiation et sur la relation entre les œuvres comme événements de conversation. En français et anglais.

The essays in this book form a museological debate about the current state of the art museum. The transformation of the art museum over the past 20 years from centre of learning to a place of public spectacle rises as a fundamental concern. Referencing recent exhibitions in Canada, the United States and Europe, the authors elucidate problems in both structure and mandate and provide a road map for the future of the institution. In English and French.

Galerie de l'UQAM (2003) 272 pp 68 ill. coul. 28 x 20 cm 2-920325-11-6 $39.00 (30 €)


Les Témoins : dessins, vidéos, sculptures de Manon Labrecque

Nicole Gingras

Il est question, dans ce petit livre, de mouvement. Gingras s'intéresse aux diverses notions du bougé, du déplacé, du tourné ainsi qu'aux considérations sur le temps, la lenteur, la vitesse, le moment et la durée dans les images et les objets de l'artiste.

Galerie de l'UQAM (2003) 18 ill. coul. 16 x 12 cm (affiche/dépliant et pochette) 2-920325-14-0 $2.00 (1 €)


Françoise Sullivan : La peinture à venir
Louise Déry et Monique Régimbald-Zeiber

Artiste multidisciplinaire, bien avant que le terme n'existe, Françoise Sullivan a laissé ses impressions en tant que peintre, sculpteur, danseuse et photographe depuis les années '40. Reconnue comme signataire du Refus global en 1948 et comme une pionnière de l'art, Sullivan peint toujours. Cette publication porte exclusivement sur les tableaux récents de l'artiste. Un premier texte s'attarde aux mécanismes de la peinture de Sullivan et démontre en quoi ils reposent sur une double question : quoi peindre et comment peindre? En complément, un deuxième texte réfléchit sur la peinture de Sullivan et ses liens avec l'avant-garde russe. En français et anglais.

Multidisciplinary artist before the term existed, Françoise Sullivan has made her mark as a painter, sculptor, performer and dancer since the 1940s. Widely known as a signatory of the Refus global manifesto in 1948 and as a pioneer women artist, Sullivan continues to paint to this day. This publication documents her recent work and explores its stylistic connection to the Russian avant-garde. In English and French.

Galerie de l'UQAM (2003) 80 pp 14 ill. coul. 24 x 16.5 cm 2-922393-01-1 $20.00 (16 €)


Épreuve de distance
Martine Audet, Normand de Bellefeuille et al

Autour et à partir d'un tableau de Lucio de Heusch, L'île aux Corneilles, des œuvres sont réunies pour permettre de faire l'épreuve de la distance. Les textes des cinq auteurs cernent cette distance, soutenus par la mise en page graphique et le montage sonore. Artistes participant : Joseph Branco, Lucio de Heusch, Will Gorlitz, Susan McEachern et Seton Smith. Co-édition avec Lux. Accompagné d'un CD-Rom incluant une lecture des textes par les auteurs et traitement sonore.

Galerie de l'UQAM (2003) 80 pp 39 ill. 24 x 16.5 cm 2-920325-14-0 $20.00 (16 €)


Pierre Gauvreau : Dessins de jeunesse 1938-1946
Audrey Genois

L'auteure présente, sous forme d'un récit biographique, les balbutiements artistiques de Gauvreau en mettant en lumière la dimension personnelle et anecdotique de ses dessins de jeunesse, dessins annonciateurs de la non-figuration. Né à Montréal en 1922, Gauvreau attire l'attention du peintre Paul-Émile Borduas, qui l'invite à se joindre au groupe des Automatistes. Il signera, avec les quinze autres membres du groupe, le manifeste du Refus global en 1948.

Galerie de l'UQAM (2003) 68 pp 35 ill. (11 coul.) 23.5 x 16.5 cm 2-920325-12-4 $20.00 (16 €)


Alain Paiement : Le monde en chantier
Anne-Marie Ninacs

apaiementbr.gifspacer.gifL'artiste cherche à topographier l'espace par un jeu de mapping photographique et à détailler le contenu des lieux représentés dans des collages minutieux. Ses vues aériennes quasi-impossibles de structures architecturales familières, structures telles l'appartement, sont des constructions composées de plusieurs plans qui compressent l'édifice, ses occupants et leurs activités en une image homogène et sans aucune indication de disparité. Ce tour de force conceptuel offre au spectateur une perspective privilégiée située quelque part entre le voyeurisme et le divin. Les travaux d'Alain Paiement ont été présentés à de nombreuses occasions en Amérique et en Europe. Il a participé à la 3e Biennale internationale de photographie de Tokyo ainsi qu'à la Kunsthalle de Krems en Autriche. En 2003 le Centre canadien d'architecture de Montréal a présenté son travail dans le cadre de l'exposition Tangent e. Gagnant du prix Graphica 2004. En français et anglais.

Alain Paiement creates a topography of space through an exercise in photographic mapping and by detailing the contents of the places depicted in minute collages. His impossibly aerial views of familiar yet roofless architectural environments, such as an apartment, are carefully composed constructions of multiple shots that compress the building, its occupants and their activities into one seamless image. With this conceptual tour de force, Paiement provides the viewer with a privileged perspective situated somewhere between the voyeuristic and the divine. Paiement's work has been shown on numerous occasions in North America and in Europe. He participated in the third Tokyo Photography Biennial and in the Kunsthalle in Krems, Austria. In 2003 the Canadian Centre for Architecture showed his work as part of its Tangent e exhibition. In English and French.

Galerie de l'UQAM (2002) 143 pp 58 ill. (50 coul.) 24 x 19 cm 2-920325-10-8 $25.00 (20 €)






La parodie du monde selon Myriam Laplante
Louise Déry, Myriam Laplante et Cecilia Casorati

Une publication haute en couleur à l'image d'une artiste qui situe son travail entre le théâtral et le cynisme. L'ouvrage est composé de trois textes : un premier essai qui explore le monde inquiétant de l'artiste où la fantaisie et la dérision règnent en maître, un deuxième qui analyse l'acte de la performance à travers la pratique de Myriam Laplante et, pour clore, un texte de l'artiste sur ses performances. En français, anglais et italien.

A publication as colourful as its subject: an artist who situates her work between theatre and cynicism. It includes three texts: an essay exploring the artist's troubling world, where fantasy and derision reign hand in hand; another analyzing the act of performance through the practice of Myriam Laplante; and a statement by the artist about her performances. In English, French and Italian.

Galerie de l'UQAM (2002) 96 pp 55 ill. coul. 24.9 x 17.5 cm couverture rigide 2-920325-09-4 $25.00 (20 €)


daprèsledépeupleur /afterthelostones
Michèle Thériault

Thériault propose à cinq artistes d'interpréter le texte Le dépeupleur de Samuel Beckett, sans pour autant tomber dans le piège de l'illustration. De ce postulat de départ jaillit un croisement entre la pratique littéraire et les arts visuels. En conséquence, un dialogue s'établit entre les deux champs artistiques. Avec la participation de Guy Pellerin, Jana Sterbak et David Tomas. En français et anglais.

Thériault asked five artists to interpret Samuel Beckett's The Lost Ones without lapsing into illustration. This initial inquiry fosters a cross-fertilization of literary practice and the visual arts with an emphasizes on the dialogue between the two. With works by Guy Pellerin, Jana Sterbak and David Tomas. In English and French.

Galerie de l'UQAM (2002) 84 pp 19 ill. (16 coul.) 23 x 16.5 cm 2-920325-07-8 $20.00 (16 €)


Nancy Spero : L'Image parlée / The Spoken Image
Louise Déry

C'est la représentante de la première génération de femmes artistes féministes que cette publication honore en Spero. L'auteure analyse les idées d'engagement autant que le travail plastique, depuis les années 1950 jusqu'au début de ce siècle. Attentive au contexte de l'exposition sur le thème de l'image parlée, Déry aborde l'œuvre dans ses effets transformateurs vis-à-vis de l'histoire de l'art contemporain. En français et anglais.

In her analysis of Spero's work from the 1950s to the beginning of the 21st century, the author suggests the artist is a representative of the first generation of feminist artists. Spero's production of the 1960s in direct response to the war in Viet Nam is no less powerful in today's climate of international conflict. In English and French.

Galerie de l'UQAM (2001) 92 pp 42 ill. coul. 23.5 x 16.5 cm couverture rigide / hradcover 2-89276-193-X $25.00 (20 €)


Jana Sterbak : Penser tout haut / Thinking Out Loud
Louise Déry

Une analyse des ressorts intellectuels de l'œuvre de Sterbak, laquelle se situe entre pensée scientifique et pensée artistique. L'auteure voit une fonction indicielle dans les dessins que documente la publication et tire une ligne sensible entre Louise Bourgeois et Jane Sterbak pour montrer une filiation féministe. En français et anglais.

This publication features Sterbak's drawings from 1977 to today, tracing their genesis to current scientific and artistic debate. By tracing a "line of intelligence" between her work and that of Louise Bourgeois, the author makes a feminist affiliation between the two artists. In English and French.

Galerie de l'UQAM (2001) 112 pp 47 ill. coul. 23.5 x 16.5 cm couverture rigide 2-89276-190-5 $25.00 (20 €)


Point de chute
Louise Déry et Anne-Marie Ninacs

Les auteures proposent des textes qui, à la fois, avouent le rapport de plaisir qu'elles entretiennent avec les artistes et offrent une investigation théorique sur la pratique de commissariat.

Galerie de l'UQAM (2001) 112 pp 101 ill. (91 ill. coul.) 27.5 x 21 cm 2-89276-191-3 $25.00 (20 €)


Myopie
Louise Déry

Présentation des œuvres de trois artistes français qui travaillent avec la photographie, le cinéma, la vidéo et l'image numérique. Voici un regard engagé d'artistes imprégnés par la culture de l'image, où le dialogue entre les œuvres amplifie leur résonance et démontre les problèmes inhérents à la création d'une image finale. En français et anglais.

Galerie de l'UQAM (2001) 40 pp 19 ill. (15 coul.) 24 x 20.5 cm 2-920325-05-1 $10.00 (8 €)


Lani Maestro : Chambres de quiétude/Quiet Rooms
Renee Baert

L'auteure nous livre l'univers poétique de Maestro où l'esthétique dépouillée révèle la puissance et l'authenticité de l'œuvre. Tout en analysant la démarche artistique de l'artiste avec une sélection d'œuvres choisies, cette publication documente principalement deux installations : Couche et Tulalà. En français et anglais.

The author presents the poetical world of Maestro, where a spare aesthetic reveals the work's power and authenticity. While analyzing the artist's method through a selection of works, this publication mainly documents two installations: Couche and Tulalà. In English and French.

Galerie de l'UQAM (2001) 103 pp 59 ill. (15 coul.) 25.5 x 21.5 cm 2-920325-06-X $25.00 (20 €)


Image d'une ville : Corps de l'image
Nicole Jolicœur, Louise Déry et William Saadé

À la fois catalogue et livre d'artiste, la publication documente les photographies réalisées par Jolicœur dans le cadre d'une invitation du Musée-Château d'Annecy et de l'École des Beaux-Arts d'Annecy. La publication présente des images recadrées par ordinateur qui redéfinissent deux paradigmes : celui de l'art comme affranchissement de la réalité et celui de l'urbanité en tant que témoignage photographique d'un imaginaire social. En français et anglais.

At once an exhibition cataloigue and artist's book, this publication presents work produced by Jolicoeur as invited artist by the Musé-Château D'Annecy and the Annecy Fine Arts School. Recognizing that the use of photography is outside the artist's usual way of working, they discuss the significance of the digitalized reframing and reworking of the photos. In English and French.

Galerie de l'UQAM (2000) 52 pp 30 ill. coul. 24 x 31 cm 2-902287-12-7 $25.00 (20 €)


Roberto Pellegrinuzzi : Une pratique du poétique
Louise Déry

Afin de montrer l'intérêt de Pellegrinuzzi pour tous les aspects de la pratique photographique et de ses nombreux pouvoirs, l'auteure propose une approche analytique et théorique de sa production en faisant ressortir l'utilité des détails et des fragments dans l'exploration minutieuse que fait l'artiste du fonctionnement de l'image photographique. Publication accompagnant l'exposition Les Écorchés présentée à La Maison Européenne de la Photographie à Paris. En français et anglais.

The author employs a theoretical approach in an analysis of Pellegrinuzzi's photo-based installations, landscapes and portraits. The essay focuses on the significance of details and fragments within the artist's work. Produced for the exhibition Les Écorchés, presented at La Maison Européenne de la Photographie in Paris. In English and French.

Galerie de l'UQAM (1999) 152 pp 57 ill. (33 ill. coul.) 26 x 18 cm couverture rigide 2-89276-187-5 $25.00 (20 €)


Michèle Waquant : Médianes
Nicole Gingras, Michèle Waquant, Louise Déry et al

Présentation de l'œuvre de l'artiste québécoise au moyen d'un entretien entre Gingras et Waquant, de trois courts textes de l'artiste racontant ses séances de travail et d'un essai critique de Gingras. Inclut une filmographie et des descriptions d'œuvres vidéo réalisées entre 1982 et 1998.

Galerie de l'UQAM (1999) 128 pp 62 ill. (22 ill. coul.) 26 x 21 cm 2-89276-168-9 $25.00 (20 €)


L'art inquiet : Motifs d'engagement
Louise Déry, Monique Régimbald-Zeiber et al

Ce document tripartite présente un colloque, une exposition et un regroupement de projets tous motivés par le 50e anniversaire de la parution du manifeste 'Refus Global' et qui reposent ainsi la question de l'engagement dans le milieu artistique. Incluant CD Rom.

Galerie de l'UQAM (1998) 200 pp 38 ill. (19 ill. coul.) 21 x 17 cm 2-89276-163-8 $25.00 (20 €)


Pierre Bourgault : L'horizontale imaginée
Pierre Bourgault et Claire Gravel

Gravel examine les objets sculpturaux de Bourgault, fortement inspirés par la pratique et les paramètres de la navigation. Citant abondamment l'artiste, l'auteure souligne son intérêt pour la notion d'horizontalité et s'intéresse au processus d'élaboration des œuvres. Liste des œuvres publiques réalisées par l'artiste entre 1986 et 1996 et reproduction de quelques pages de son livre de bord.

Galerie de l'UQAM (1997) 37 pp 16 ill. 25 x 21 cm couvertur rigide 2-89276-159-X $15.00 (11 €)