mondos.jpg

TERESA MARGOLLES : MUNDOS

John Zeppetelli, Jean-Philippe Uzel, Thérèse St-Gelais, Lulu Morales Mendoza
Avec une contribution d'Emeren Garcia

Musée d'art contemporain de Montréal
120 pp ill. coul. 25 x 20 cm souple
9782551258307
27,95 $
avril 2017

La violence et la mort sont des sujets de prédilection dans l’art sociopolitique de Teresa Margolles. Depuis plus de vingt-cinq ans, l’artiste Mexicaine développe une pratique en réaction à la violence endémique qui ravage son pays (narcotrafic et morts violentes qui en découlent, marginalités et exclusions, féminicides et injustices sociales). Cette monographie documente une quinzaine d’œuvres créées pour la plupart au cours de la présente décennie, et comprend des témoignages inédits captés par l'artiste. Y sont présentées, entre autres, des installations sculpturales et photographiques, des interventions performatives et des projections vidéographiques. À la fois sobre et d’une puissance émotive désarmante, l’œuvre de Margolles nous touche, nous mentant vers les univers de ceux et celles dont les vies sont rendues invisibles. En français et anglais.

Teresa Margolles est née en 1963 au Mexique. Elle a représenté le Mexique à la 53e Biennale de Venise et ses œuvres ont été exposées de par le monde depuis les années 1990. Elle est la lauréate de maintes récompenses dont, notamment, celui de l’organisation Artes Mundi de cardiff, la plus prestigieuse distinction du Royaume-Uni décernée à un artiste engagé en faveur de « la condition humaine, la réalité sociale et l’expérience vécue ».

John Zeppetelli est directeur général et conservateur en chef au Musée. Jean-Philippe Uzel est professeur d'histoire de l’art à l’UQAM. Thérèse St-Gelais est professeure d'histoire de l’art à l’UQAM. Lulu Morales Mendoza est critique d’art indépendante et travaille à SBC galerie d’art contemporain. Emeren García est responsable des expositions itinérantes au Musée.




Retour